Projet Hypocentre

Projet Hypocentre

Chinese (Simplified)DanishEnglishGermanItalianRussian
[Translator: select your language]

 

 

Et si Paris était vidée de ses habitants? Et si l’action de l’Homme était de plus en plus néfaste pour notre fragile planète? Et plus ironiquement, le rêve de tout provincial ne serait-il pas de voir Paris vidé de ses parisiens?

« Hypocentre » est avant tout un exercice technique :  vider un lieu de sa foule avec une technologie accessible à tout amateur.

La construction du film s’est donc faite en deux étapes : effacer les gens, puis raccrocher la technique à une thématique. Soucieux et attachés à l’environnement, nous avons donc pris le parti d’axer le film sur cette thématique.

 

eiffel titre2

 

Pour ce film, nous nous sommes d’ailleurs inspirés de l’excellent projet Running on Empty  de Ross Ching, qui a vidé des grandes artères de Los Angeles en 2010, sur fond de Timelapses.

 

 

La Technique

Pour effacer l’activité humaine, pas besoin de filtres neutres et de poses longues. Ni de filmer le matin à la fraîche à 6h00 du matin. Non. Il suffit juste d’avoir un bon trépied et un camescope, et filmer en statique une scène pendant environ 3 à 5 minutes (selon la densité de foule/véhicules).

Comme un film est constitué d’images (généralement 25 images/seconde avec notre format PAL), il suffit ensuite d’exporter vos 5 minutes de film en 7500 photos (300 secondes (5mn) *25 images=7500 photos) avec votre logiciel de montage video (perso, nous utilisons la version 10 de Sony Vegas Pro).  Vous êtes donc d’accord que sur 7500 photos, il y en aura bien une où des morceaux de route, de rue seront nus? Oui? Alors avec un utilitaire de retouche photo, il faudra remplacer une à une les zones avec une personne, un véhicule…

 

Les Champs Elysees depuis l’Arc de Triomphe 

 

Le périphérique orienté est, depuis la Porte d’Orléans

 

Place du 18 juin, quartier Montparnasse

 

Une fois le modèle statique créé, il n’y a plus qu’à redonner de la vie à l’aide de masques en ré-insérant un feu tricolore, un panneau publicitaire, le vent dans les arbres, les oiseaux…

 

Images libres

Pour habiller le film, nous avons utilisé des images du domaine public : le site archive.org contient une mine d’or d’anciens films que tout le monde peut utiliser, dans la mesure où les sources doivent être citées. Nous avons donc utilisé :

- images d’éruption solaire ici

- souffles et bombes nucléaires ici

- Santé ici

- Ouragan ici

 L’image finale de l’espace provient du site de la NASA:

« Images courtesy of the Image Science & Analysis Laboratory, NASA Johnson Space Center » , Stock d’images HD

http://www.nasa.gov/multimedia/hd/

 

Les sons

Pour les sons,  nous en avons utilisé certains du site freesound.org , un site de sons en creative commons: une vraie mine d’or!  Les chuchotements ont été enregistrés dans une église (prière) par Felix Blume (nous avons d’ailleurs inversé la séquence pour accentuer l’effet mystérieux ).

Toutes les citations sont celles de Stephen Hawking, un physicien avant-gardiste. Mais la voix dans le film n’est pas la sienne : nous avons utilisé la voix du traducteur de Google pour les citations.

La musique « Scathe » est signée  Reid Willis, et provient du Vimeo Music Store, avec une licence « Indie/Small Biz ». Nous avions repérée cette musique il y a très longtemps, et nous avons pensé que son ton dramatique pouvait coller avec un Paris vide…

 

Pour la petite histoire, l’image d’introduction avec le rayon sur Montparnasse a été filmée le jour où nous avons acheté notre premier camescope HD. C’était il y a 5 ans.

 

Un grand merci à l’équipe de l’Arc de Triomphe du Centre des  Monuments Nationaux pour nous avoir autorisé à filmer depuis le haut de l’Arc de Triomphe et à Vanguard pour son support.

 

Merci également aux parisiens de s’être laissés effacer.

 

POSES

Pour aller plus loin

D’autres artistes ont imaginé Paris vidée en photos: Lucie & Simon « Silent World » et Nicolas Moulin

Pierre Menard, sur son site Liminaire, retrace l’historique des projets de « villes vidées ».

 

94 comments

  1. Pingback: Imaginez un Paris vide – Projet Hypocentre de MénilMonde

  2. Pingback: Hypocentre – Et si Paris était vidée de ses habitants? | Ufunk.net

  3. Je viens de laisser un message sur vimeo et du coup je viens voir le secret de cette réussite …. Et je viens de comprendre comment ! En plus de la composition et des choix de lumière j.imagine le boulot de dingue pour la retouche ! Je n.ai pas compté les plans fixes mais au moins une vingtaine non ? Ce que je pige pas c’est comment vous redonnez vie (avec des éléments en mouvement )… Bravo encore et merci pour ces partages !

    • Effectivement, c’est beaucoup de travail.
      On a commencé en novembre dernier (les plans d’automne se remarquent à la lumière je pense…) mais durant l’année on a laissé de côté ce projet pour nos autres vidéos habituelles.
      On a traité une cinquantaine de plans (quelques uns n’ont pas été mis dans le film) et la vie est redonnée en utilisant les masques: tu découpes autour du pigeon, du feu que tu veux remettre sur l’image par exemple et tu superposes les couches animées :-)

  4. J’ai pas tout compris et je n’arrive pas à visualiser comment vous avez réaliser cette vidéo mais en tout cas chapeau pour ce gros boulot ! le résultat est très prenant !

    • C’est comme si tu prenais en rafale le même plan pendant 5 minutes : tu te retrouves avec une tonne de photos. Et si par exemple tu prends comme modèle la 1ère photo, tu vas avoir des gens, des voitures. Le but du jeu va être de trouver des photos (parmi les milliers que tu as prises) avec les portions de rues, de trottoir où il n’y a personne et ainsi les coller sur ta 1ère photo, et ainsi de suite jusqu’au point où il n’y aura plus de véhicule, de personne sur ta première photo.
      Par exemple si tu a pris la 1ère photo avec une voiture qui attend au feu rouge, il y a aura bien une photo où cette voiture aura disparu : donc tu découpes cette zone sans voiture et tu la colles à la place. :-)

  5. Pingback: "Hypocentre"un vide inquiétant à Paris. (vidéo) | Etrange et Insolite

    • Bonjour Mick,
      Non, ce n’est pas un oubli : il s’agît de la rue de Rennes, une des artères les plus denses de Paris. On s’est donc dit que laisser une personne rendrait la rue encore plus impressionnante et attiserait le mystère… ;-)

  6. Pingback: Hypocentre - Epic Short Films

  7. Pingback: Maki and Co » Court-métrage : Paris vidée de ses habitants.

  8. Très beau travail. C’est impressionnant de voir Paris ainsi. J’avais déjà vu votre “48h sur le parvis de l’Opéra” (ou quelque chose d’approchant) tout aussi impressionnant. Seul défaut : pourquoi tout est en anglais ? Vous seriez bien aimables de traduire en français.

  9. Pingback: Hypocentre – Vidéo de Paris sans sa population

    • Merci beaucoup Vincent! Nous avions effectivement cette idée de vider Paris depuis longtemps et nous avons trouvé le temps cet été de finaliser le projet débuté en novembre dernier, car nos vidéos de voyages restaient prioritaires!

  10. Pingback: VIDEO: Experimentele kortfilm toont Parijs zonder mensen | TheObservants.be

  11. Pingback: Hypocentre | Quallan

  12. Pingback: Paris vidé de ses habitants après une catastrophe nucléaire ! | Sans Dec'

  13. It’s easy to imagine Paris empty all human beings rubbed off. But we should see dead birds and dogs (and even people)and many belongings dropped off by escaping people. It should be easy to add with photoshop
    It does’nt look like Hiroshima !

    • Hello Niico, we wanted to show what would looks like a city emptied of its inhabitants. It is suggested that a disaster happened, but without specifying how or when. We wanted to get the strangeness of a city that continues to operate without its inhabitants. That’s why it doesn’t look like Hiroshima :-)

  14. vraiment un tres grand bravo à vous, je comprends à peu près la technique utilisée, ce que je visualise moins c’est l’effacement des ombres, ca doit etre un boulot de titan !!!

    En tout cas, c’est très réussi, j’ai passé un bon moment et l’ambiance fin du monde est super !
    Moi aussi j’ai pensé à « 28 jours / semaines plus tard »

    • Merci Michel, Max a passé un temps infini à remplacer les personnes et leurs ombres par des portions de photo où il n’y avait rien à l’aide de masques. Je pense que Max filmera un tutoriel sur comment il a procédé, ce sera plus simple à comprendre :-) merci de ta visite!

    • Bonjour Bernard, c’était le choix de Max :-) Il a trouvé que la séquence était trop longue et sans assez d’éléments visuels. Du coup il a laissé un piéton et on s’est demandé combien de personnes le remarquerait :-) Bravo!

  15. Pingback: Hypocentre : Paris vidé de ses habitants, une vidéo saisissante et légèrement angoissante - EntretempsEntretemps

  16. Pingback: Une vidéo impressionnante qui imagine Paris vidé de ses habitants | Radio VL

  17. Pingback: Spray Magazine

    • Bonjour et merci de ton passage :-) on espère qu’il y aura à un moment ou un autre une prise de conscience à ce développement effréné, mais pour l’instant tout est fait pour nous faire consommer davantage…

  18. Pingback: Projet Hypocentre | eDue

  19. Pingback: Parigi | provapfn

    • Bravo, et bien vu. Max a fait le choix de laisser un piéton, j’ai répondu à ce sujet à un commentaire un peu plus haut. Au départ j’étais contre, mais j’avoue que je trouve ça drôle quand qq’un le remarque. Et puis, c’est une petite note d’espoir :-) merci de ta visite!

  20. Pingback: Projet hypocentre | Vagando ramingo nel bosco umano.

  21. Complimenti per il bellissimo lavoro!!!
    Ho trovato un piccolo errore dal minuto 00:45 al minuto 00:47; si vede una persona attraversare la strada!
    Scusate per la pignoleria!

  22. Pingback: Hypercentre | manucler

  23. Pingback: “Hypocentre” a haunting short film imagines a Paris without Parisians, and a world in the throws of some vague environmental disaster | Art is Life

  24. la tecnica per come e’ descritta sembra molto grossolana, di fatto data una buona risoluzione di immagini nel tempo, e’ sufficiente eseguire ‘elettronicamente’ matematicamente anche con un semplice mcad, (o simili), uno ‘smooth’ che in pratica equivale a fare una derivate seconda (meglio detto in questo caso un laplaciano), dell’immagine. Il risultato finale dell’elaborazione (vecchia quanto il cucco), e’ che ‘sparisce’ qualcosa, se poi si spinge l’elaborazione andando sulle trasformate di fourier dell’immagine … si ottiene ancora di piu’. In pratica hanno usato semplicemente dei software dedicati all’analisi dell’immagine estesi alla dimensione tempo.

  25. (forse per problemi di traduzione o non so, vedo che il mio messaggio e’ fortemente deformato sia nella sintassi che nella grammatical, lo reinvio sperando rimanga cosi come e’ all’origine): « la tecnica, per come e’ descritta, sembra molto grossolana, di fatto data una buona risoluzione di immagini nel tempo, e’ sufficiente eseguire ‘elettronicamente’ matematicamente anche con un semplice mcad, (o simili), uno ‘SMOOTH’ che in pratica equivale a fare una derivate seconda (meglio detto in questo caso un laplaciano), dell’immagine. Il risultato finale dell’elaborazione (vecchia quanto il cucco), e’ che ‘sparisce’ qualcosa, se poi si spinge l’elaborazione andando sulle trasformate di fourier dell’immagine … si ottiene ancora di piu’. In pratica hanno usato semplicemente dei software dedicati all’analisi dell’immagine estesi alla dimensione tempo ».

  26. Pingback: Hypocentre | manucler

  27. Pingback: fbmediaworks | Et si Paris était désert ?

  28. Hmmm…
    j’ai du mal à comprendre ce que vous apportez de plus au travail de Lucie & Simon, ou de Nicolas Moulin.
    C’est bien d’aimer le travail d’autres artistes, mais de là à le copier ça me dépasse.

    • Bonjour Olivia,
      Vider les villes de ses habitants est un vieux fantasme de photographe et de vidéaste, tu peux aller voir les travaux d’Eugène Atget à la fin du XIXème siècle. Je suppose que Lucie&Simon (dont nous avons découvert le travail au printemps dernier) ainsi que Nicolas Moulin, mais aussi Ross Ching, Matt Logue, ainsi que Eric Judor de « seuls two », cameron Crowe pour « Vanilla Sky » etc…ont aussi eu la même inspiration mais avec des façons différentes de la réaliser. Et je pense que c’est de cela dont il est question.

  29. Bravo ! C’est vraiment très réussit. Techniquement (d’ailleurs combien de temps passé derrière l’ordi à retoucher tous ces plans ?) et avec des idées de mise en scène ! J’ai d’ailleurs bien apprécié les clins d’oeil (la flamme du soldat inconnu, paris plage, rue des innocents…). On sent aussi une bonne maitrise des cadrages … Bravo encore !

    • Merci beaucoup Yves!
      Hum, au niveau du temps, il faut compter entre 2 et 8h pour chaque plan et nous en avons fait près de 70… Quant aux plans d’habillage et de mise en scène, on aurait voulu en rajouter d’autres mais ça faisait déjà trop longtemps qu’on était sur le projet et on a d’autres vidéos qui doivent sortir bientôt…

  30. Pingback: Poignant Short Film Shows A Paris That Is Completely Devoid Of People

  31. Pingback: El sentido de la ciudad | Ciudad_es...

  32. Pingback: How to remove cars and people from a time-lapse - photoSentinel Time-Lapse System | photoSentinel Time-Lapse System

  33. Pingback: Imagina París completamente desierta | Quo Noticias.com

  34. Being 94, I’m sure I don’t typify your general membership in any way. but I hope to find this site entertaining an informative. I am very impressed by how « seamlessly » y’all removed all traffic from Paris. There must be days when many Parisians would like to do that.

  35. Being 94, I’m sure I don’t typify your general membership in any way. but I hope to find this site entertaining and informative. I am very impressed by how « seamlessly » y’all removed all traffic from Paris. There must be days when many Parisians would like to do that.

  36. Pingback: Énergie, la transition immuable | CentPapiers

  37. Bravo pour ce super boulot !
    Je rêve de pouvoir le tester dans ma ville…. mais je reste bloqué sur l’étape consistant à redonner vie aux plans statiques…
    Si jamais l’envie vous prend, entre deux voyages et leur vidéo qui en découle, de vous atteler à un petit tutorial, je serai un vidéaste amateur comblé !
    A bientôt et encore BRAVO.

  38. Pingback: « Hypocentre » vide Paris de son peuple | Grand Paris Metropole

  39. C’est HYPER impressionnant!! Quelle découverte, j’adore! Votre paragraphe « technique » nous ferait (presque) croire que c’est facile…mais quand même, combien d’heures de boulot pour préparer le modèle statique vide??! Hip hip hurray en tout cas, c’est très réussi!

  40. Pingback: Una Parigi da immaginare | Viaggio in Progress

  41. Pingback: Les nouvelles du début d'année chez Menilmonde | Menilmonde, blog de voyage, photo et video

  42. Je ne peux que répéter les compliments qui vous ont déjà été faits ci-dessus ! BRAVO ! Je ne peux qu’imaginer le travail que cela a représenté, venant de la grande époque
    du Super 8 où des nuits entières étaient consacrées au découpage et montage des séquences (aux ciseaux et à la colleuse !) puis devant la table de mixage pour la parole et musique, vous m’avez rajeuni !!! Et encore toutes mes félicitations pour votre passion et votre travail ! Continuez tant que vous pouvez !

    • Merci Michel pour ce beau commentaire, ça a mis du baume au coeur de Max qui travaille sur le prochain opus :-) Et vous avez raison, c’est tout à fait le même principe, les ciseaux et la colleuse étant simplement devenus virtuels! Finalement la forme des techniques diffèrent, mais le fond reste le même; quant à la passion, c’est le moteur le plus puissant au monde! Merci encore mille fois pour vos encouragements :-)

  43. bravo les enfants, il parait qu’il y a un addon d’after effect qui le fait automatiquement .. vous l’avez trouvé ?? parce qu’effacer 2500 images, reprendre des bouts sur l’une et coller sur l’autre HAAAAA mon dieu le travail horrrible. GOOD JOB

  44. Pingback: Projet "para l l el" : le nouveau film du Menil'Lab | Menilmonde, blog de voyage, photo et video

  45. Pingback: Hypocentre: Lost Places Project - Menil Monde - OHWOW | OHWOW

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *