Focus sur un photographe: Le monde très friendly de Vincent Morin…

20 mars 2014 / Photographes / 5 Comments /


[Translator: select your language]

Il y a quelques mois je vous avais déjà parlé d’un photographe animalier et plus précisément d’un portraitiste animalier: Vincent Morin.

Quésaco le portraitiste animalier? Et bien c’est simple, si vous regardez attentivement vos photos de votre sympathique toutou, matou, lapin, cochon d’inde, gerbille, rat, perruche, furet, écureuil, ragondin  et j’en passe… Vous vous apercevrez que systématiquement derrière votre animal favori se trouve au choix: le pied de la commode, de l’étendoir, de votre mari, de votre belle-mère. Ou alors, c’est la tache sur le tapis, les chaussures du petit dernier etc… Bref, si vous êtes comme moi, vos photos d’animaux domestiques sont très sympas, mais ne ressemblent pas à des chefs d’oeuvre…

C’est là qu’intervient Vincent. Il se rend chez vous avec tout son matériel et Cindy sa compagne/assistante pour immortaliser votre pépette d’amour comme vous ne l’avez jamais vue. Et j’insiste sur le choix du terme « immortaliser » parce que si comme moi vous adorez vos animaux, alors vous savez qu’ils partent toujours trop tôt. Et j’ai souvent regretté de ne pas avoir de belles photos d’eux pour m’en souvenir. Grâce à Vincent et sa compagne Cindy, c’est possible de conserver des souvenirs de vos pépettes à leur top, et le plus drôle c’est qu’en regardant les photos de Friendly Studio j’ai l’impression que les animaux ont adoré jouer les mannequins! En plus Vincent et Cindy ont un engagement qui me tient à coeur et que je vous laisse découvrir…

Vincent et Cindy

Vincent et Cindy

1- Bonjour Vincent ! Peux-tu te présenter en quelques mots et nous dire quel est ton rapport avec la photographie?

Tout commence à mes huit ans lorsque mes parents m’offrent un Polaroïd. Je découvre alors la photographie et déjà à ce jeune âge, j’arrive à correctement cadrer mes clichés. J’emprunte à l’adolescence l’appareil argentique de mon père: toutes les occasions étaient bonnes pour mitrailler. Le jour de mes 20 ans ma grand-mère m’offre LE reflex dont j’ai toujours rêvé et ma passion prend forme. Je développe ainsi ma curiosité en me documentant, en visitant des expos photo et en cumulant les lectures d’ouvrages dédiés au métier. Après beaucoup d’entrainement j’affine ma technique. Aujourd’hui à 31 ans, je peux me considérer comme autodidacte et autonome.

2- Quel est ton équipement?

Aujourd’hui, je suis doté d’un Canon 5D mark II et de plusieurs focales : une fixe 50mm F/1.4, un 70-200 f/4 et 17-40 f/4. Canon a toujours eu ma préférence bien que les caractéristiques de Nikon me fassent de l’œil…

3- Quel est ton accessoire favori?

Mon flash mètre Sekonic L308S ne me quitte pas. Simplicité d’utilisation et fiabilité. Aussi bien en studio qu’en extérieur ! Il faut dire aussi que mon Monopode Manfrotto est mon favori quand je suis en extérieur pour améliorer la stabilisation tout en conservant une souplesse d’utilisation pour évoluer vite autours du sujet notamment dans le cadre des photos équestres et d’agility.

4- As-tu un objectif favori et pour quel usage? 

Définitivement mon 50 mm f/1.4, surtout pour les portraits. Il m’oblige à me déplacer autours du sujet et à être en harmonie avec lui. Très belle profondeur de champ et très beau bokeh. La motorisation USM est fiable, silencieuse et vraiment rapide. 

5- Quelle est ta spécialité? Qu’aimes-tu photographier?

J’ai, comme beaucoup de photographes, touché à tous types de styles. J’ai de l’attrait pour : l’architecture et particulièrement les buildings américains ; les scènes de vie par lesquelles j ai commencé ou encore les poses longues nocturnes. Puis plus tardivement, j’ai réalisé que les animaux qui m’entouraient étaient des sujets amusants et si expressifs que j’ai décidé de m’affirmer en tant que photographe dans cette spécialité. Les animaux domestiques deviennent dès lors mes sujets favoris.

6- Comment se déroule un shooting avec des animaux? Une anecdote de shooting à partager?

En amont le maître doit toiletter son animal pour nous le présenter sous son plus beau poil! En studio, nous commençons par des cadrages simples : assis et debout pour tranquilliser l’animal. Puis je réalise des portraits et gros plans au naturel. Enfin, nous accessoirisons la séance ce qui nous permet de mettre en scène les animaux et d’obtenir des clichés originaux et variés! On ne contraint jamais l’animal, il s’offre à nous! 

En extérieur, le principe est le même mais la difficulté est de maintenir l’attention de l’animal. Dans ce contexte, c’est le choix du décor qui prime. Il faut bien sur tenir compte des aléas climatiques et d’une bonne lumière pour optimiser le résultat. 

Je gère la prise de vue et ses contraintes alors que Cindy gère les animaux et la mise en scène. 

Une anecdote ? Sans doute le jour où nous terminions un shooting en extérieur. La séance avait duré plus de deux heures et le cheval qui posait pour nous trouvait le temps bien assez long! J’étais en train de ranger mon matériel quand la propriétaire décida de le laisser quelques instants se défouler. C’est alors qu’il se mit à se rouler dans le sable! La scène fut rapide et imprévue mais j’ai juste eu le temps de saisir mon boîtier pour immortaliser la scène au moment même ou il se redressa! Une seconde de plus et je ratais mon cliché! Une photo volée sur le vif qui exprime toute la puissance de l’équidé! 

7- Quels sont les photographes qui t’inspirent?

Yann Arthus Bertrand est le photo-reporter qui m’inspire le plus. Depuis ses débuts en montgolfière, ses ouvrages vu du ciel ou encore ses clichés animaliers, ses reportages photos sont époustouflants.  Son regard sur le monde vu d’en haut et son engagement pour la biodiversité me fascinent. Il offre des images rares et puissantes.

Kyriakos Kaziras a un talent indéniable pour la photo animalière sauvage. Il sait révéler la splendeur et l’émotion du monde vivant.

-La récemment découverte Vivian Mailler avait une vision des rues et de la vie américaine du XXème siècle. Des clichés nostalgiques mais non moins artistiques d’une photographe elle aussi autodidacte! 

8- Peux-tu nous parler de l’une de tes photos préférées et nous dire pourquoi tu l’as choisie?

Je choisirais dans ce cas celle d’un Lion! J’ai eu l’occasion de découvrir l’année dernière une réserve sauvage. J’ai eu la chance de tomber face à face avec le patriarche du groupe. Il profitait paisiblement du soleil et j’ai pu avoir un superbe portrait de face! Je l’ai choisi car d’une part je n’ai pas tous les jours l’occasion de photographier le Roi des animaux, les animaux sauvages n’étant pas mon domaine! Mais surtout car ce cliché dégage toute la splendeur et la puissance du félin le plus majestueux qui soit.

9- utilises-tu un logiciel de retouche? 

J’utilise actuellement Lightroom 4 qui est mon logiciel de prédilection. Sa prise en main est vraiment ergonomique et j’aime pouvoir créer mes propres filtres. Mon objectif est de retranscrire l’apparence de l’animal telle qu’il nous l’offre. Je ne souhaite pas modifier son image afin de conserver ses traits de caractère. Ce n’est pas une photo de mannequinat ! Il m’arrive aussi d’utiliser Photoshop dans une moindre mesure. 

10- comment t’est venue l’idée de faire du portrait animalier, peux-tu expliquer quel est l’engagement de Friendly Studio?

Comme je le disais précédemment, la photo a toujours été ma passion et je souhaitais me professionnaliser dans ce domaine. L’idée m’est venue tout naturellement en photographiant régulièrement les animaux de compagnie qui m’entourent. Ma compagne, folle d’animaux, m’a soutenu dans ce projet et ensemble nous avons créé Friendly Studio. Au fil du temps, je recherchais des clichés originaux et enjôleurs, j’ai donc investi dans du matériel studio et des accessoires.  

Tous deux défenseurs de la cause animale et de la protection de l’environnement, il était évident pour nous de les soutenir en reversant une partie de nos recettes à des associations. Ainsi, Friendly Studio soutient WWF, la Fondation GoodPlanet de Yann Arthus-Bertrand et la fondation 30 Millions d’amis.  

Notre engagement : Faire d’un cliché animalier, un geste engagé. 

11- Tes prochains projets?

De nombreux projets sont en cours toujours en rapport avec nos amis à quatre pattes. Je souhaite développer toujours plus nos studios de Paris et Bourg en Bresse. Nous aimerions notamment, lors d’une journée porte ouverte dans une SPA, donner un coup de pouce en leur proposant de photographier gratuitement les animaux à l’adoption.  

12- Si tu gagnais au Loto quel serait ton premier achat photo? 

Fidèle à Canon, je changerais naturellement mon boîtier pour passer au 1Dx mais avant tout je changerais mes optiques: principalement le 70-200 f/2,8 IS  ainsi que le 24-105 f/4  pour sa polyvalence ! J’adorerais aussi pouvoir investir dans un grand studio photo avec des espaces thématisés et un salon de grooming dans lequel les animaux pourraient se faire chouchouter avant le shooting. Mais avant tout cela, je vais commencer par jouer au Loto !

Merci d’avoir répondu à nos questions Vincent:-)

Pour contacter Vincent: friendlystudio@icloud.com   TEL:  06 45 92 92 58  /   06 79 39 57 87

Pour plus d’info sur les tarifs cliquez sur le logo! 

All rights reserved: These photos are protected by copyright laws and may not be used on websites, blogs or other media without written permission of the author Vincent Morin ; they may not be edited or used in other artworks, neither in total or in parts. Violations may cause legal consequences;



5 Comments

  1. Romain

    20 mars 2014
    / Répondre

    J'ai eu énormément de plaisir à regarder vos photos, je suis impressionné par le savoir-faire, elles sont magnifiques. Je ne sais pas quoi dire d'autres, vous avez un talent incontestable...

    Bonne continuation pour la suite et bonne journée !!!

    • Claire

      24 mars 2014
      / Répondre

      Les photos de Vincent sont superbes, je crois que ma préférée est celle du cheval qui se relève. Merci pour ta visite :-)

  2. Dana

    26 mars 2014
    / Répondre

    Ces photos sont incroyables! et quand je lis qu'on ne force pas les animaux à prendre des poses données, c'est tout simplement waouh! Le photographe sait vraiment capter le meilleur. Je pense qu'il adore les animaux et que les animaux l'adore aussi.

    • Claire

      26 mars 2014
      / Répondre

      Bonjour Dana, pour connaitre un peu Vincent c'est vraiment qq'un qui se soucie du bien-être des animaux et je suis heureuse d'avoir partagé son initiative. Merci pour ton passage ici et ton commentaire :-)


Répondre à Romain Cancel