Comment retrouver sur le net une photo utilisée frauduleusement?

6 septembre 2013 / Technique / 16 Comments /

Il y a quelques jours un blogueur enflammait la communauté des voyageurs avec un article au vitriol. Bon, autant vous dire que ça ne sera pas le sujet ici…

Mais cet article m’a donné à réfléchir quant à l’utilisation de mes photos.  Il m’arrive parfois de me demander si des personnes peu scrupuleuses ne se servent pas ici et là, sur facebook ou sur mon compte 500px.  J’avoue que ça ne m’empêche pas de dormir. Cependant…

Des gens nous écrivent parfois pour nous demander l’autorisation d’utiliser nos vidéos ou nos photos. Lorsqu’il s’agit d’un site amateur, nous sommes ravis d’accepter la demande, idem lorsqu’il s’agit d’un site pro à condition que la vidéo ou les photos soient assorties d’un article renvoyant sur notre blog, comme lorsque le guide du routard a utilisé notre vidéo de Hong Kong. Ou comme sur les blogs d’edreams, de guide-évasion, ou bien sûr de notre partenaire Vanguard.

Mais il se trouve aussi que parfois nos photos ou nos vidéos se retrouvent non pas sur un blog amateur, mais sur une plateforme de voyagiste ou sur un site commercial et cela  sans notre accord préalable. En exemple: le site citysightseeingbrussel qui ne nous a jamais demandé l’autorisation d’utiliser notre vidéo de Bruxelles… Et qui va bientôt recevoir un petit mail de notre part leur demandant de bien vouloir mettre un lien vers notre site…

Là où ça nous dérange c’est qu’à l’inverse, d’autres personnes achètent les droits d’utiliser nos vidéos ou nos photos et dans ce cas nous leur fournissons des vidéos avec des musiques libre de droit ou avec des droits spécifiques à l’utilisation demandée. Ces ventes nous permettent de racheter du matériel comme lorsque les douanes au Pérou ont gardé notre 7D et notre 10-22 en souvenir…

Et puis je trouve qu’on doit aussi avoir la possibilité de pouvoir refuser, parce qu’on aime pas forcément ce que fait un autre ou qu’on n’a pas envie de voir nos vidéos ou nos photos sur un site vérolé de publicité… Car vous  l’aurez peut-être remarqué mais ici, il n’y a pas de pub… C’est un choix car si il arrive que l’on fasse de la pub pour un site ou pour un produit, c’est parce qu’on a aimé.

Voilà donc le contexte qui m’a amené hier à chercher sur le net si mes photos n’étaient pas utilisées à de viles fins commerciales…

Du coup je me suis intéressée aux moyens qui permettent de pister une photo et c’est très simple. Je vous en recommande deux et je vous montre comment les utiliser! Pour effectuer la recherche j’ai utilisé une photo du Machu Picchu que j’ai vendue à un éditeur espagnol, 

 

 Très simple à utiliser, par contre c’est un peu loupé, parce qu’en vrai il n’y a pas qu’une seule utilisation de ma photo sur le net, mais plusieurs… Je vous conseille donc de l’utiliser en plus de mon deuxième moyen de retrouver vos photos.

Car il y a un deuxième outil et beaucoup plus efficace: Google !

Pour l’utiliser, très simple: vous ouvrez google puis sélectionnez  image  dans la barre d’outils , vous ouvrez une autre page où se trouve votre photo, vous double cliquez sur la photo en question puis  faites un glissé sur la page de recherche google et déposez votre image dans le moteur de recherche…

Et voilà le résultat:

 

 5 pages où ma photo apparaît sur divers sites.

C’est ainsi que j’ai trouvé deux site commerciaux qui utilisent ma photo sans aucune autorisation:

Dans ces cas là je vous recommande d’envoyer un mail demandant que l’image soit créditée de votre nom et d’un lien vers votre site ou bien de demander le retrait dans les plus brefs délais de votre photo.

Libre à vous aussi de demander une compensation financière en fonction du préjudice  subit et de l’importance du site qui utilise vos photos. Par exemple imaginons le Huffington post qui utiliserait  une de vos photos pour illustrer un article sans autorisation de votre part…Et bien dans ce cas là je vous conseille de demander une compensation financière (mais c’est quand même extrêmement improbable comme cas de figure  car en général les professionnels demanderont soit une utilisation gratuite avec crédit à votre nom… Ben oui, il n’y a pas de petites économies, même chez les pros et puisqu’ils y en a qui acceptent… Ou bien ils vous contacteront pour un contrat en bonne et due forme) . Par contre pour un site amateur, inutile de sortir l’artillerie lourde, est-il vraiment nécessaire de payer un avocat qui vous coûtera plus cher que la compensation que vous pourriez obtenir?

Pour conclure, je dirais que tout est une question de bon sens et de mesure. Bonnes recherches!



16 Comments

  1. Jeremy

    6 septembre 2013
    / Répondre

    Interesting, thanks pour le tips. J'utilise google images aussi mais parmi toutes les photos qu'on poste, comment savoir lesquelles choisir pour les tester dans Google Images, c'est une autre paire de manche :)

    A bientôt les copains.

    • Claire

      6 septembre 2013
      / Répondre

      Déjà, j'imagine que tu as les stats de ton blog, tu peux voir si quelqu'un est arrivé sur ton site après une recherche du style "photo avec gopro". Et puis en général un photographe connait ses meilleures photos ;-) Les photos sur 500px sont à surveiller car c'est un site qui attire pas mal les professionnels.

  2. Brice @ WWB

    6 septembre 2013
    / Répondre

    Une marque de succès :) merci beaucoup pour l'explication, c'est très simple en fait !

    • Claire

      6 septembre 2013
      / Répondre

      Oui, très simple, le plus dur c'est de prendre le temps de faire les recherches :-) merci de ta visite.

  3. Christelle

    6 septembre 2013
    / Répondre

    Super intéressant merci pour le tuyau !

    • Claire

      6 septembre 2013
      / Répondre

      Merci Christelle, j'ai pensé que ça intéresserait quelques personnes et j'espère que cela te sera utile.

  4. Seth

    6 septembre 2013
    / Répondre

    C'est assez efficace comme technique mais quand on a des centaines de photos (potentiellement interessantes pour ce genre de sites) ça devient très long à vérifier/contrôler.
    Dommage qu'il n'existe pas la même chose pour tout un dossier d'images.

    • Claire

      6 septembre 2013
      / Répondre

      Et oui, c'est là que commence le long travail de fourmis :-) mais comme je le disais à Jeremy, en général on connait ses meilleures photos, et puis inutile d'y consacrer toute une journée, on peut le faire une fois de temps en temps. Bon courage!Et en passant, très sympa les fluffy submarines :-)

  5. Curiosités à NY

    6 septembre 2013
    / Répondre

    Super ce petit truc!!! Bon je vais pas passer toutes les photos du blog au crible mais ca peut toujours servir!

    • Claire

      6 septembre 2013
      / Répondre

      Ca peut toujours servir, et puis la plus part du temps lorsque les photos sont importées par d'autres sites, ce sont souvent des sites amateurs, et là comme je le disais, inutile de sortir l'artillerie lourde. Le plus désagréable c'est lorsqu'il n'y a pas de crédit photo ni de lien vers ton site, et qu'en plus le blogueur qui a tiré ta photo monétise son blog.

  6. Aurélie

    6 septembre 2013
    / Répondre

    Et encore, même en temps que pro, quand on veut facturer, il faut qu'on soit en mesure en prouver qu'il y ai eu préjudice et en plus prouver l'originalité de l'image, comme quoi elle est bien différente d'une autre (un vrai bordel quoi). Il y a déjà eu jurisprudence, et les propriétaires des photos, bien que photographes amateurs avertis, n'ont jamais pu prouver que leurs images étaient "originales" par rapport a ce que tu trouves sur google image par exemple, en gros les voleurs d'images ont gagnés.

    Et en tant que particulier, je ne pense pas que vous puissiez donner un prix a vos images, ça doit être suite à une décision de jugement donc, frais, perte de temps, etc...

    Comme la loi est suer bien faite concernant l'image, le plus efficace reste de mettre son nom en gros sur la photo...

    Perso je me sers de google image qui est tres efficae

    • Claire

      6 septembre 2013
      / Répondre

      C'est vrai que ce n'est pas évident de donner un prix à une image, il y a bien le barème UPC, mais il faut avoir un statut pour cela. A Ménilmonde comme on a vendu quelques vidéos, Max s'est mis en auto-entrepreneur, de ce côté là pas de problème.

      Mais je ne conseillerais à personne de partir en guerre bille en tête dès qu'une photo est piratée, avec les avocats et la longueur des délais de jugement c'est courir vers de longues galères tout ça pour pas grand chose. Mais au moins tu peux demander le retrait de l'image, c'est toujours ça.

      Google image est mon préféré aussi , il fonctionne nickel :-)

  7. Stéphanie

    6 septembre 2013
    / Répondre

    Merci beaucoup pour l'info très utile !

    • Claire

      6 septembre 2013
      / Répondre

      merci à toi Stéphanie pour ton intérêt et bravo pour ton voyage :-)

  8. 58trohe

    3 décembre 2013
    / Répondre

    Félicitation, info clair et pratique.
    Je mettrais un lien de mon site vers cette article (après avoir demandé l'autorisation !)

  9. vybz

    28 mai 2014
    / Répondre

    des astuce pas mal !! un grand merci ;)


Répondre à Jeremy Cancel