21 janvier

25 janvier 2023 / Videos / 2 Comments /

Début janvier, j’ai revu le film « Mon inconnue » d’Hugo Gélin. J’avais beaucoup aimé ce film quand il était sorti, et comme j’ai une mémoire de poisson rouge pour les films et livres, alors je l’ai regardé de nouveau (oui, c’est pratique, j’oublie tous les films au bout de 3 ans…). Et j’ai redécouvert en le revoyant que le personnage d’Olivia (joué par Joséphine Japy) joue la sérénade de Schubert. Et c’est à mon sens un des plus beaux morceaux au piano avec « Clair de lune » de Debussy.

Et en ré-écoutant cette musique, j’ai tout de suite eu envie de filmer et de lui coller des images, car elle invite à des scènes douces et poétiques. Le ralenti apporte cette douceur, mêlé au noir et blanc pour plus de simplicité et accentuer la nostalgie qui émane de cette sérénade. Schubert s’est inspiré d’un poème de Ludwig Rellstab qui déclare sa flamme par cette sérénade à celle qu’il aime en l’implorant de l’aimer en retour et de le rendre heureux… Outre le dramatique, c’est tout de même affreusement présomptueux quand même, non?!

Et comme notre hiver et plus particulièrement le mois de janvier est assez moche, j’ai profité d’une rare journée de beau temps (ouf!) pour marcher dans Paris, non pas pour prendre des photos et alimenter mon compte Instagram, mais utliser le meme appareil et le même objectif pour filmer en ralenti ces mêmes images que j’aurais pu prendre en photo. C’était le 21 janvier.

C’est tout doux, tendre et ça se passe 4’15.