Débandade

28 février 2018 / Mots de Menilmonde / 0 Comments /

Pasteur, 9h14.

La rame arrive.

Et là, c’est l’avant-première.

Je monte avec un étalon.
Serrés comme des poules.
Une odeur de fauve.
Une jolie grande girafe à la peau tachetée.
Un quinqua avec des lunettes aux yeux de veau.
Une biche à la coiffure digne d’un concours de choucroute.
Un gros cochon terminant son pain au chocolat / chocolatine.
Un rapace le regardant manger avec envie.
Une vieille chèvre en train de bêler après un éléphant lui ayant marché sur le pied.
Une grosse vache avec trois centimètres de maquillage sur la peau.
Le roumain poids plume qui a réussi à se trouver une place et multipliant les canards avec son violon.
Le pigeon qui s’est fait piquer sa place par la vieille chouette.

Lire la suite … →

Paire perdue

24 novembre 2017 / Tous les jours / 0 Comments /

 

 

Je suis entré dans la rame de métro.
Elle était là. Seule.
Je l’ai observée. Avec attention.
Je me suis approché d’elle. Penché vers elle.
Accroupi à côté d’elle.
Son voisin a commencé à me regarder. Avec de drôles d’yeux.
J’ai sorti mon téléphone. Avec discrétion.
Et je l’ai prise en photo. Sans aucune gêne.
Oui oui.
 
Lire la suite … →