Séoul…

5 février 2013 / Voyages / 4 Comments /

Il y a bien une chose qu’on ne peut pas nous reprocher à Ménilmonde, c’est d’inonder le web avec des articles à tort et à travers…

Nous achevons tout juste notre Méniltour de 4 continents en un mois et voici revenu le temps de partager tout cela avec vous.

4 continents en un mois et 5 destinations: l’Asie, l’Amérique du Sud, l’Europe et l’Afrique. Séoul, Rio, Shanghai, Rome et Capetown.

Mais commençons par le début: Séoul fin décembre 2012.

Séoul est la capitale de la Corée du Sud, douzième puissance mondiale dont l’emblème est le tigre. On l’appelle aussi pays du matin calme ou frais selon la traduction. Personnellement, j’aime bien « matin calme », je trouve que ça convient bien à la douceur de vivre que nous avons ressenti là-bas. Ressenti assez paradoxal compte tenu de la situation tendue avec son excentrique voisin du Nord… Et pourtant, malgré ses 10 millions d’habitants nous avons trouvé à Séoul de véritables havres de paix au milieu des nombreux palais, temples et parcs qui ponctuent la ville. Le Japon a ses aficionados; la Chine, ses inconditionnels; mais il est plus rare de tomber sur des amoureux de la Corée et le pays reste assez peu visité des touristes. Une aubaine pour qui aime sortir des sentiers battus sans pour autant  vouloir jouer les aventuriers.

 

 

vue depuis Bukchon Hanok Village

palais Gyeongbokgung

ballade le long du Stream

 

Avec Max nous sommes tombés sous le charme de Séoul et c’est notre coup de coeur 21012. Nous étions logés  à Gangnam, légèrement excentré mais en plein quartier des restaurants et nous avons fait honneur à la cuisine locale exception faite bien sûr de la viande de chien qui est encore consommée dans ce pays. Cruauté? Certainement, à 100 %. Mais pas plus que de manger de mignons petits agneaux ou veaux qui viennent de naître et ne verront pas la fin de l’hiver… Bref, refermons vite cette parenthèse culinaire et replongeons nous dans l’image et le culturel.

plat cuisiné sur un réchaud intégré à la table.

Max est un aventurier...

 

 

 

 

 

baraque à frites locale...

sushi de boeuf flambé au chalumeau

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il y a 4 grands palais à Séoul, vous trouverez ici de précieuses infos sur tous les sites à visiter. Nos préférés? Le Palais Deoksugung, le Bukchon Hanok Village, la promenade du Stream, le quartier d’Insa-dong, le palais Gyeongbokgung, la vue sur Séoul de nuit au pied du Banpo Bridge.

Lors de notre visite le temps était assez frais, genre -14… Idéal? Oui car il n’y avait pas foule pour visiter les temples et palais. Du coup, une ambiance presque onirique pour le clip vidéo que nous vous présenterons ce soir.

 

 

Le festival du film de vacances revient en 2013!

17 janvier 2013 / Trouvailles du web / 2 Comments /

Vous aimez les vacances?
Vous aimez les voyages?
Quelles questions bêtes vous vous en doutez!
Et on est sûrs que vous êtes de plus en plus nombreux à filmer vos vacances avec une caméra, un appareil photo ou un smartphone.

Et bien vous n’avez plus qu’une seule chose à faire: monter votre film de vacances et l’envoyer au festival du film de vacances!
Oui, cette année le festival fête sa cinquième édition!
L’année dernière, le festival a eu lieu dans le parc du Futuroscope. Il est possible que la 5ème édition (qui aura lieu début 2014 soit aussi par là-bas…).
C’est un festival que nous aimons vraiment beaucoup, organisé par Michael, Charlène et Yves: une équipe formidable. Charlène nous a annoncé plein de nouveautés pour la 5ème édition…!

 

Nous avons participé deux fois et nous avons vraiment été chanceux car nous avons eu deux prix (à Issy les Moulineaux en 2009 et au Futuroscope en 2012).
Et pour la 5ème édition, nous n’allons pas faire les « boulets » pour participer une 3ème fois, nous préférons laisser la place à d’autres (oui, recevoir un prix l’an passé des mains d’Anémone et de son chien Turlutte fut notre consécration… ;-)

 

Le festival a plusieurs catégories:

– le prix « Phileas », la catégorie du votre voyage road/trip, aventure : généralement dans cette catégorie, ça bouge beaucoup, il peut y avoir de l’humour aussi, de l’aventure… bref, ça envoie du lourd!

– le prix « Bronzés », la catégorie des films de famille ou entre amis : là, généralement il y a de l’humour, de la tendresse, des jolis plans: bref on s’amuse on fait les fous, on rit (entre amis ou en famille) et on se filme!

– le prix « Robinson », la catégorie « intellos » :-) Ici, montrez votre film que vous avez voulu axer sur le ton du documentaire ou même d’avoir réalisé un film sur fond d’une histoire (cette catégorie amène à réfléchir…)

– le prix « Gauguin », la catégorie des films dits artistiques : artistique dans la manière de filmer, de choisir ses jolies plans, de monter, de tenter de l’expérimental, de raconter vos vacances…

 

Et puis il y a aussi le prix du public, et le prix du sponsor…
Vous voyez, c’est très varié et beaucoup de prix. Le festival est international, donc il est ouvert à tous (oui oui, vous aussi les copains du Québec! D’ailleurs un québecois a eu un prix en 2009!)
Alors envoyez vos films et essayons de nous y croiser puisque nous allons essayer d’y assister !

Retrouvez leur page Facebook ici!

 

Et pour la peine, on vous repasse notre clip de Ljubljana de février 2009 (4 ans déjà….gloups !) qui avait eu le prix « bronzés » lors de la 3ème édition du festival.

(Ah oui, et au fait, Bonne année à vous tous! On vous souhaite plein de voyages et de bonheur!)

48h in Ljubljana, ’09 from Claire&Max on Vimeo.

4 ans…

25 novembre 2012 / Voyages / 8 Comments /

Pourquoi 4 ans? Pourquoi marquer ce  palier dans nos pérégrinations? Pourquoi ne pas avoir attendu 5 ans ou 10?

Il y a 4 ans, Max et moi nous rencontrions pour la première fois sur le quai N°9 de la Gare du Nord à Paris un 5 septembre à 15H… Avant cela, nous avions fait connaissance sur Meetic. Hé oui, le ton était donné, tous les deux accro à internet et aux voyages. Ce jour là, j’aurais bien suivi Max dans son train, et lui, après notre rendez-vous, il avait tellement la tête à l’envers qu’il en a composté son billet retour au lieu de l’aller!

Forcément quand on se rencontre sur le quai d’une gare, on ne sait jamais jusqu’où cela va nous mener…

4 ans, 30 voyages,54 clips vidéo, 3 lapins et 4 cobayes plus loin, on se dit avec le recul que tout cela est un peu fou. Pas très institutionnel. Cependant je crois que c’est là la clé de notre bonheur. Nous n’avons toujours pas envie de nous marier, et nous préférons les contraintes des animaux à celles des enfants. Chacun doit danser sur la musique qui lui convient, nous avons choisi la notre.

Aujourd’hui nous fêtons donc (un peu en retard) nos 4 ans d’amour, d’eau fraîche et de Nutella. Depuis deux mois Max travaille sur deux clips pour célébrer tous ces souvenirs. Des milliers de rushes…Des milliers d’heures d’images enregistrées à revisionner, à trier. Deux clips car n’en faire qu’un aurait été impossible.

Voici donc le premier qui reprend nos codes habituels, objets qui tombent, ambiance carte postale et notre tandem à toutes les sauces!

Le prochain clip qui ne devrait pas tarder, sera lui consacré à tous les paysages qui nous ont marqué, tant naturels qu’urbains sans oublier les inconnus dont nous avons croisé le regard le temps d’un instant. Et bien sûr, il y aura des animaux!

Mais au fait pourquoi célébrer nos 4 ans au lieu d’attendre une année de plus? Tout simplement parce que nous sommes des originaux pardi !  ;-)

 

Dernier volet cathare

27 octobre 2012 / Voyages / 1 Comment /

Aujourd’hui pour clore notre aventure cathare nous vous présentons une courte vidéo tournée à la chambre d’hôte de nos amis Val et Paul. Nous avions découvert cette maison du bonheur par hasard lors de notre semaine de tournage et au lieu d’y rester une unique nuit comme prévu, nous avons changé d’itinéraire pour rester un peu plus longtemps en compagnie de cet atypique couple d’anglais venus s’installer en France car tombés amoureux de la région. Cet îlot de paix et de tranquillité se trouve à Axat près du château de Puilaurens.

Ce qui m’a plu là-bas? la petite rivière qui coule juste à côté, Cartouche le chien Shetland qui est assez irresistible, Old luky Puss le chat de 27 ans et sa copine Chance, et surtout nos hôtes qui nous ont charmé par leur simplicité et leur joie de vivre. Je ne vous cache pas que depuis ils sont devenus des amis, et que nous attendons leur visite à Paris pour le mois de novembre!

En somme, notre trésor cathare c’est Aux Quatre Saisons que nous l’avons trouvé!

Et comme ça ne mange pas de pain, hop on se remet le clip des châteaux cathares!

 

Automne à Menilmontant

18 octobre 2012 / Tous les jours / 7 Comments /

Tiens, ça faisait longtemps que je n’avais pas écrit quelque chose sur le blog !
Revenons donc sur ces dernières semaines et sur les prochaines à venir alors.
Nous avons vécu une fin d’été et un début d’automne mouvementés. Ce fut une période difficile pour nous, et on espère que cette vilaine période est derrière nous.

Du coup, c’est notre programme d’octobre et de novembre qui s’est vu chamboulé : nous avons annulé notre semaine au Sri Lanka en octobre avec Shawn & Caterina et une autre semaine en novembre à Bangkok.

Bref, un besoin de rester du côté de Ménilmontant ces 2 mois, de profiter de WE avec les animaux, les amis, la famille.


Il n’y a aura donc pas de clips [de voyage de quelque part dans le monde] pour septembre, octobre, ni novembre.

C’est grave Docteur ? Oulala non !

Enfin nous, on pense que ce n’est pas grave de ne pas partir ces 3 mois. Il y a bien des gens qui ne partent pas pendant 3 mois, donc pourquoi pas nous ? Il y  aura d’autres choses ici sur ces pages!

 

Justement, on va profiter de ce temps pour tenter une double compilation de nos 4 ans autour du monde : un joli clip et un autre uniquement sur nous.

Ce sera aussi l’occasion de refaire un peu le site, de changer la page d’accueil et de remplacer la carte (non mise à jour depuis 1 an…) par sans doute le clip recap de nos brèves escapades autour du monde depuis 4 ans.

Et on ne manque pas de projets.

On a beaucoup de choses à tester, dont le filtre « Big Stopper » de chez Lee, sortir un clip « étrange » sur Paris, tester de nouvelles techniques, des courts métrages, bref plein d’idées…. Tout est écrit, reste plus qu’à tester, filmer, monter et avoir le temps…

 

Au passage, malgré notre vilain mois de septembre, on a eu la bonne surprise d’avoir nos 3 dernières videos (Châteaux Cathares, Kenya et Hong-Kong) en HomePage de Dailymotion.

On en a même gardé une impression-ecran pour le souvenir.


 

Deuxième bonne nouvelle aussi, l’équipe chargée du contenu chez Dailymotion nous a sélectionné et a réservé un encart spécial « Menilmonde » dans la chaîne « Voyages », tout comme les clips de Romain et de MonNuage.
C’est virtuel et superficiel, mais ça fait plaisir.

En attendant, voici jetées quelques envies et projets pour 2013 : du New-York (encore), du Chili-Argentine (encore), du N’Goro n’Goro en Tanzanie, du Sri Lanka, du Londres (encore),  de l’île de Skye (peut-être?), du Bali (peut-être?)…

A très vite!!

 

Vaux le Vicomte…

12 octobre 2012 / Technique / 9 Comments /

Aujourd’hui je me replonge une fois de plus dans mes archives et je tombe sur une série de photos d’un de mes châteaux préférés. Cette fois-ci ce n’est pas un château du pays cathare, mais un qui se trouve bien plus près de Paris. Le château de Vaux le Vicomte.

Lire la suite … →

Une journée à NY…

11 octobre 2012 / Voyages / 1 Comment /

Le 11 août dernier, c’était ma fête… Bon jusque là, rien de particulièrement excitant puisque cet évènement se reproduit chaque année. Sauf que cette fois ci, je suis partie en escale à NY, et ça faisait un bail que je n’y avais pas mis les pieds… L’occasion  de repartir à la découverte de la ville avec des yeux neufs. Il se trouve aussi que le lendemain de mon arrivée, NY était en fête. Pas à cause de la Sainte Claire, non, mais pour célébrer la communauté  dominicaine de cette ville. En effet, le 12 août dernier, tous les dominicains et tous les visiteurs étaient invités à prendre part au grand défilé annuel des dominicains à NY. Ambiance festive garantie!

Célébration journée des dominicains à NY

Poursuivant ma ballade, j’ai décidé d’explorer (c’est un bien grand mot) l’île Roosevelt. Une bande de terre étroite ( sa largeur est de 240 m pour 3 km de long) située entre Manhattan et le Queens.

Manhattan depuis Roosevelt Island

 

On y trouve un ancien pénitencier et un asile qui ont fermé leur porte, deux centres hospitaliers et environ  10000 habitants.  Mais l’intérêt principal de l’île réside dans son point de vue sur Manhattan, sans oublier le téléphérique construit en 1976 et qui relie l’île et Manhattan depuis l’angle de la 2nd Avenue et de la 59th street avec un départ tous les 1/4 d’heure environ pour le prix d’un ticket de métro (utilisation de la metro card possible). Le tramway a été à l’honneur dans un certain nombre de films: Dark Water, Spider man (2002), Léon…

Téléphérique Roosevelt Island

Après ma promenade sur l’île je suis revenue dans le centre en passant par Midtown East, Tudor City et Murray hill en m’amusant de la mixité de l’architecture avant de rejoindre mon hôtel dans Korean Town.

Ceci n'est pas un lampadaire...

En vrai voyage en seulement quelques heures!

Capture the color…

Nos amis de Destination Terre nous ont nominé dans le cadre d’un concours photo organisé par TravelSupermarket. On vous laisse deviner de quoi il s’agit sur leur page. Rassurez vous, on ne vous demandera pas de voter à tout va puisque c’est un jury qui décerne les prix. Les règles du concours sont très simples.  Publier vos 5 photos sur le thème des couleurs: rouge, bleu, jaune,vert, blanc, faire un lien de votre article sur Twitter ou Facebook vers TravelSupermarket pour valider votre participation en mentionnant #Capturethecolor et finalement, nommer 5 bloggeurs de votre choix comme participants.  Voilà, c’est tout.

 

Entrons donc dans le vif du sujet:

Saviez-vous que l’oeil humain n’est pas sensible de la même façon à toutes les couleurs? Il serait plus sensible au vert qu’au rouge et au bleu.

Les couleurs sont tellement présentes dans notre vie que nous n’imaginerions pas nous en passer. Vivre dans un monde en Noir et Blanc? Non merci! Les couleurs ont la réputation d’influencer nos humeurs, et selon les pays ou les époques elles auront des significations différentes.

 

Le Rouge:

Le rouge est une couleur forte, qui est associée à la chaleur, la passion, le sang, l’interdiction, la foi, la passion du Christ…Une couleur que l’on adore ou que l’on déteste. Dès – 30 000 ans, l’art paléolithique utilise le rouge, obtenu notamment à partir de la terre ocre-rouge, puis la garance ( herbe aux racines tinctoriales ) est utilisée au Moyen-Age. A Rome, on utilise le murex, un coquillage rare pour teindre les toges de l’empereur et des chefs de guerre. Et enfin, de nos jours encore, les oeufs de cochenilles. A partir des XIIIe et XIVe siècles, le pape, jusque-là voué au blanc, se met au rouge. Les cardinaux, également. Cela signifie que ces considérables personnages sont prêts à verser leur sang pour le Christ…

En orient, le rouge symbolise la chance, on lui associe des vertus protectrices. C’est la couleur du mariage en Chine, c’est d’ailleurs là que cette photo a été prise, à Shanghai sur le Bund qui est la promenade sur  la rive droite du Huangpu, rivière longue d’une centaine de kilomètres mais large comme quatre fois la Seine. C’est une promenade très fréquentée, en particulier les soirs d’été lorsque l’air se rafraîchit enfin. Vous pouvez voir la vidéo de Shanghai ici

Mariage à Shanghai

 


le bleu:

Le bleu est la couleur lié à la sagesse, la sérénité. C’est la couleur liée à l’eau, au ciel, à la vie. C’est au Moyen Âge que le bleu est peu à peu devenu, à partir du XIIe siècle, la couleur emblématique de l’Occident chrétien, la couleur associée à la Vierge et au roi sous le capétiens. Mais le premier pigment bleu fut découvert par les Égyptiens et obtenu à partir de l’azurite, un minéral naturel. C’est encore aujourd’hui une des couleurs préférées des occidentaux.

Et en particulier au Mexique, c’est là qu’à été prise cette photo d’une fajitas de mais bleu. Délicieuse d’ailleurs cette fajitas! La couleur bleue est une couleur dominante au Mexique; ne ratez pas la visite de la Maison Bleue de Frida Kahlo à Mexico! Notre vidéo de Mexico  est visible ici

Fajitas de mais bleu au Mexique

 

 

Le jaune :

Couleur stimulante et joyeuse, le jaune évoque le soleil, l’or, la richesse, et le mouvement. Mais symbolise aussi en occident le mensonge et l’adultère, c’est le pavillon de la quarantaine sur les navires. En Orient, c’est la couleur dominante du bouddhisme et c’est la couleur du mariage en Inde. En Chine, ce fut longtemps la couleur associé à l’empereur. On obtient le jaune avec des végétaux telle la gaude.

En nous baladant à Gdynia en Pologne, nous sommes restés « scotchés » sur cette façade d’immeuble. A défaut d’y chercher un logement on s’est contenté de la photographier avec délectation. La vidéo de notre voyage en Pologne est .

 

Immeuble à Gdynia, Pologne

Le vert: 

C’est la couleur la plus présente dans la nature. C’ est une couleur apaisante, rafraîchissante et même tonifiante. Dans la culture occidentale, on l’associe à l’espoir et à la chance.  Elle est cependant bannie des théâtres, Molière serait mort en portant un vêtement de cette couleur.  Malgré le fait qu’il n’est pas difficile à obtenir, le vert est très difficile à stabiliser. En teinture, les colorants verts tiennent mal aux fibres..En effet,  les matières végétales vertes s’usent à la lumière. Les matières artificielles elles, comme le vert de gris, obtenu par l’oxidation du cuivre avec du vinaigre, sont corrosifs et le vert devient alors un véritable poison.En Chine elle est associée à la dynastie Ming. En occident, c’est la couleur la plus répandue pour les chambres à coucher. Dans le monde féodal, les jongleurs, les bouffons ou les chasseurs s’habillent en vert, mais également les jeunes amoureux (l’habit vert représente leurs changements d’humeur). Jusqu’au XVIIIème siècle, le vert ne représente pas la nature. En effet, la nature est à cette époque représentée par les quatre éléments: le feu, l’air, l’eau et la terre. On pense que c’est l’islam primitif qui associe le premier le vert à la nature. On dit même que le prophète aime porter un turban et un étendard vert.  En Chine elle correspond également au printemps, à la force et la longévité ou plus largement à l’immortalité. En Inde, c’est aussi une couleur signe de chance car les eaux primordiales vertes donnent la vie.

Cette libellule prise à Madagascar a eu la gentillesse de ne pas bouger pendant que je lui tirais le portrait! En fait elle dormait tout simplement car cette photo a été prise de nuit. La vidéo de notre escale à Madagascar? C’est  !

Libellule à Madagascar

Le blanc:

Bien que le blanc n’est pas à proprement parler une couleur, le grand public la classe dans cette catégorie. En occident, il représente la pureté, le mariage, le vêtement papal. Dans beaucoup de cultures notamment africaines, le blanc est perçu comme la couleur originelle ; celle du lait maternel et celle qui est reliée à l’existence et précède la naissance, c’est-à-dire le sperme. Pour d’autres pays, la couleur blanche est celle de la mort et de la sagesse par exemple en Océanie et en Asie. En Égypte ancienne, les prêtres d’Isis ne portaient que des robes de lin blanc et les bandelettes de lin servaient à la momification. A Rome, les prêtresses de Vesta, chargées du feu sacré, étaient également vêtues de lin blanc. Le blanc est aussi un enjeu social: la blancheur de la peau est un signe de reconnaissance. Au Moyens Age les paysans qui travaillent en pleins air ont le teint mat, l’aristocratie se doivent d’avoir le teint blanc pour se distinguer. C’est en tout cas la plus ancienne des couleurs (Dans les grottes paléolithiques, on emploi des matières crayeuses pour colorer les représentations animale en blanc.), la plus fidèle et celle qui porte depuis toujours des symboles forts, universels et  essentiels (la mort, la vie,..).

Notre voyage dans le désert blanc en Egypte reste un de mes meilleurs souvenirs de voyage. Un calme intense dans ce désert bien particulier, aux caractéristiques géologiques uniques. Notre vidéo est visible ici.

Désert blanc, Egypte

 

Il nous faut maintenant nominer 5 blogueurs. Et les heureux élus sont:  Aurélie Amiot Madame Oreille, photos de voyage, Tania Houlbert www.borealis-laponie.com, Jeremy Janin Dji supertramp | Vagrant shots of the world, Romain Corraze Romain World Tour, Jean Fy d’ Histoires de Voyage http://hdv.jimdo.com/.

Ratatouille…

25 août 2012 / Nos animaux / 3 Comments /

L’été se termine et il est temps de retrouver le chemin du blog.

On commence par une annonce officielle: l’arrivée à Ménilmonde de mademoiselle Ratatouille, dite Tatouille pour les amis.

Tatouille fait parti des 100 000 animaux abandonnés cette année, chiffre hallucinant qui fait de la France, le pays number one des lâches et des irresponsables en Europe. Les mots sont forts, mais pour une Tatouille qui va tomber dans une famille de rêve, c’est la mort qui attend les autres qui finiront écrasés par une voiture (sans surprise pour ceux qui sont abandonnés le long de l’autoroute), ou qui connaîtront la lente agonie de la faim, de la soif ou de la maladie.  Certains auront la « chance » de se retrouver dans un refuge. Malheureusement les refuges sont TOUS à l’heure actuelle totalement surchargés et manquent de moyens financiers pour garder tous les animaux. Un animal sur trois y sera euthanasié.

A l’origine de cette palme d’or de l’abandon, le comportement irresponsable des gens qui achètent des animaux comme on achète une chaise ou une table de salon. Un animal coûte cher, nourriture, véto etc… Il n’y a pas d’animaux économiques. Et surtout un animal vous obligera à trouver une solution si vous partez en vacances et que vous ne pouvez pas l’emmener. Mais s’il faut chercher des responsables, alors il faut surtout pointer du doigt les animaleries: très lucratifs commerces qui surfent sur les trafics d’animaux, les éleveurs peu scrupuleux et surtout une incompétence totale. Voilà c’est dit. C’était le coup de gueule du jour.

Tatouille est un lapin Grand Russe, une race qui a été créée pour la boucherie et le commerce de la fourrure… En gros, le lapin que vous trouvez dans votre assiette. Celle-ci en tout cas connaîtra fort heureusement un autre sort, c’est un amour de lapin qui nous fait la fête chaque fois que l’on rentre dans sa chambre, elle n’a aucune agressivité et aurait au contraire tendance a être « pot de colle » :-)) Elle recherche les caresses et depuis qu’elle a accès au jardin, elle multiplie les cabrioles. C’est une bestiole pleine de bonne humeur et surtout très propre qui a tout de suite compris où faire ses besoins. Et cerise sur le gâteau, elle ne grignote pas les meubles! Que du bonheur cette Tatouille. Pour l’instant, c’est encore une ado, et lorsqu’elle aura sa taille adulte, elle devrait peser dans les 5-6 kg…Un beau bébé!

Pour clore le chapitre, je vous laisse avec les photos d’une pépette qui n’aura sans doute pas perdu au change pour sa nouvelle vie et qui rejoindra les autres lapins dès qu’elle sera sortie de sa période de quarantaine (dans la chambre d’amis).

 

Saveurs indiennes…

11 juillet 2012 / nos recettes / 6 Comments /

Aujourd’hui  je vais vous faire découvrir le blog de Pankaj, un blog de cuisine indienne sur lequel je suis tombée par hasard… Enfin, par hasard pas vraiment, car j’adore cuisiner indien, et j’étais en vérité à la recherche de nouvelles recettes pour régaler mon amie Myriam qui vient dîner demain soir.

Le blog en question est tenu par Pankaj Sharma qui n’est pas seulement cuisinière, mais aussi comédienne.

Pour la forme du blog en lui même, j’avoue que je n’ai pas vraiment été séduite: trop de pub, trop de pub et encore trop de pub. Dommage car le fond est vraiment intéressant Du coup, on a un peu de mal à retrouver les recettes, j’ai même mis un certain temps avant de trouver l’index au milieu de ce capharnaüm de publicités hétéroclites.

Alors pourquoi vous conseiller d’y faire un saut? Et bien tout d’abord,  parce que les recettes sont accompagnées de vidéos en français, et ça, déjà, c’est bien. J’ai bien aimé ensuite  la section pratique du blog, et en particulier, une idée une recette ou que faire avec  les ingrédients de votre placard.

Et pour celles qui ont toujours voulu savoir comment nouer un sari, il y a même une vidéo! J’ai cependant l’impression que nouer le sari me prendra plus de temps que de préparer le repas, mais c’est bien expliqué, et si demain je remets la main sur le sari que j’ai ramené de notre voyage en Inde, c’est promis, je mets les photos!

Pour ceux et celles qui habitent Paris ou la région parisienne, il est très facile de trouver les produits indiens au métro La Chapelle. Pour ma part, je fais mes courses au magasin qui fait l’angle de la  rue Louis Blanc et de la rue du FBG Saint Denis juste en face de la sortie du métro.

Demain je  photographierai les recettes que je vais tester. En attendant voici quelques photos de voyage pour vous mettre dans l’ambiance.

 

Today I will introduce you to the blog of Pankaj, Indian food blog which I’ve found by chance … By chance? Not really, because I love to cook Indian, and I was really looking for new recipes to delight my friend Myriam, who’s coming for dinner tomorrow night.
The blog in question is required by Pankaj Sharma who is not only a cook but also an actress.

For the form of the blog itself, I confess I have not really been seduced: too many commercials, too many commercials and really too many commercials. Too bad because the background is really interesting even if at first, it was a little bit difficult to find the recepes. I even took some time to find the index in the middle of this mess of miscellaneous advertisements.
So why advise you to pay a visit to that blog? Well first of all, because the recipes are accompanied by videos in French, and that is already very fine. Then I liked the practical section of the blog, and in particular, a recipe or an idea : what to do with your cupboard’s leftovers.

And for those who have always wanted to know how to tie a sari, there’s even a video! I have the feeling that this part will take me more time than preparing an entire meal, but it is well explained, and if tomorrow I put the sari on ( I brought one from our trip to India) I promise, I’ll put the pictures!

For those who live in Paris or the Parisian region, it is very easy to find Indian products close to La Chapelle subway station. Personally, I shop at the store on the corner of rue Louis Blanc and rue Faubourg Saint Denis, right in front of the subway exit.

Tomorrow I’ll take some pictures of the recipes I’ll try. Meanwhile here are some pictures for you in the mood.