Une journée à NY…

11 octobre 2012 / Voyages / 1 Comment /

Le 11 août dernier, c’était ma fête… Bon jusque là, rien de particulièrement excitant puisque cet évènement se reproduit chaque année. Sauf que cette fois ci, je suis partie en escale à NY, et ça faisait un bail que je n’y avais pas mis les pieds… L’occasion  de repartir à la découverte de la ville avec des yeux neufs. Il se trouve aussi que le lendemain de mon arrivée, NY était en fête. Pas à cause de la Sainte Claire, non, mais pour célébrer la communauté  dominicaine de cette ville. En effet, le 12 août dernier, tous les dominicains et tous les visiteurs étaient invités à prendre part au grand défilé annuel des dominicains à NY. Ambiance festive garantie!

Célébration journée des dominicains à NY

Poursuivant ma ballade, j’ai décidé d’explorer (c’est un bien grand mot) l’île Roosevelt. Une bande de terre étroite ( sa largeur est de 240 m pour 3 km de long) située entre Manhattan et le Queens.

Manhattan depuis Roosevelt Island

 

On y trouve un ancien pénitencier et un asile qui ont fermé leur porte, deux centres hospitaliers et environ  10000 habitants.  Mais l’intérêt principal de l’île réside dans son point de vue sur Manhattan, sans oublier le téléphérique construit en 1976 et qui relie l’île et Manhattan depuis l’angle de la 2nd Avenue et de la 59th street avec un départ tous les 1/4 d’heure environ pour le prix d’un ticket de métro (utilisation de la metro card possible). Le tramway a été à l’honneur dans un certain nombre de films: Dark Water, Spider man (2002), Léon…

Téléphérique Roosevelt Island

Après ma promenade sur l’île je suis revenue dans le centre en passant par Midtown East, Tudor City et Murray hill en m’amusant de la mixité de l’architecture avant de rejoindre mon hôtel dans Korean Town.

Ceci n'est pas un lampadaire...

En vrai voyage en seulement quelques heures!

Capture the color…

Nos amis de Destination Terre nous ont nominé dans le cadre d’un concours photo organisé par TravelSupermarket. On vous laisse deviner de quoi il s’agit sur leur page. Rassurez vous, on ne vous demandera pas de voter à tout va puisque c’est un jury qui décerne les prix. Les règles du concours sont très simples.  Publier vos 5 photos sur le thème des couleurs: rouge, bleu, jaune,vert, blanc, faire un lien de votre article sur Twitter ou Facebook vers TravelSupermarket pour valider votre participation en mentionnant #Capturethecolor et finalement, nommer 5 bloggeurs de votre choix comme participants.  Voilà, c’est tout.

 

Entrons donc dans le vif du sujet:

Saviez-vous que l’oeil humain n’est pas sensible de la même façon à toutes les couleurs? Il serait plus sensible au vert qu’au rouge et au bleu.

Les couleurs sont tellement présentes dans notre vie que nous n’imaginerions pas nous en passer. Vivre dans un monde en Noir et Blanc? Non merci! Les couleurs ont la réputation d’influencer nos humeurs, et selon les pays ou les époques elles auront des significations différentes.

 

Le Rouge:

Le rouge est une couleur forte, qui est associée à la chaleur, la passion, le sang, l’interdiction, la foi, la passion du Christ…Une couleur que l’on adore ou que l’on déteste. Dès – 30 000 ans, l’art paléolithique utilise le rouge, obtenu notamment à partir de la terre ocre-rouge, puis la garance ( herbe aux racines tinctoriales ) est utilisée au Moyen-Age. A Rome, on utilise le murex, un coquillage rare pour teindre les toges de l’empereur et des chefs de guerre. Et enfin, de nos jours encore, les oeufs de cochenilles. A partir des XIIIe et XIVe siècles, le pape, jusque-là voué au blanc, se met au rouge. Les cardinaux, également. Cela signifie que ces considérables personnages sont prêts à verser leur sang pour le Christ…

En orient, le rouge symbolise la chance, on lui associe des vertus protectrices. C’est la couleur du mariage en Chine, c’est d’ailleurs là que cette photo a été prise, à Shanghai sur le Bund qui est la promenade sur  la rive droite du Huangpu, rivière longue d’une centaine de kilomètres mais large comme quatre fois la Seine. C’est une promenade très fréquentée, en particulier les soirs d’été lorsque l’air se rafraîchit enfin. Vous pouvez voir la vidéo de Shanghai ici

Mariage à Shanghai

 


le bleu:

Le bleu est la couleur lié à la sagesse, la sérénité. C’est la couleur liée à l’eau, au ciel, à la vie. C’est au Moyen Âge que le bleu est peu à peu devenu, à partir du XIIe siècle, la couleur emblématique de l’Occident chrétien, la couleur associée à la Vierge et au roi sous le capétiens. Mais le premier pigment bleu fut découvert par les Égyptiens et obtenu à partir de l’azurite, un minéral naturel. C’est encore aujourd’hui une des couleurs préférées des occidentaux.

Et en particulier au Mexique, c’est là qu’à été prise cette photo d’une fajitas de mais bleu. Délicieuse d’ailleurs cette fajitas! La couleur bleue est une couleur dominante au Mexique; ne ratez pas la visite de la Maison Bleue de Frida Kahlo à Mexico! Notre vidéo de Mexico  est visible ici

Fajitas de mais bleu au Mexique

 

 

Le jaune :

Couleur stimulante et joyeuse, le jaune évoque le soleil, l’or, la richesse, et le mouvement. Mais symbolise aussi en occident le mensonge et l’adultère, c’est le pavillon de la quarantaine sur les navires. En Orient, c’est la couleur dominante du bouddhisme et c’est la couleur du mariage en Inde. En Chine, ce fut longtemps la couleur associé à l’empereur. On obtient le jaune avec des végétaux telle la gaude.

En nous baladant à Gdynia en Pologne, nous sommes restés « scotchés » sur cette façade d’immeuble. A défaut d’y chercher un logement on s’est contenté de la photographier avec délectation. La vidéo de notre voyage en Pologne est .

 

Immeuble à Gdynia, Pologne

Le vert: 

C’est la couleur la plus présente dans la nature. C’ est une couleur apaisante, rafraîchissante et même tonifiante. Dans la culture occidentale, on l’associe à l’espoir et à la chance.  Elle est cependant bannie des théâtres, Molière serait mort en portant un vêtement de cette couleur.  Malgré le fait qu’il n’est pas difficile à obtenir, le vert est très difficile à stabiliser. En teinture, les colorants verts tiennent mal aux fibres..En effet,  les matières végétales vertes s’usent à la lumière. Les matières artificielles elles, comme le vert de gris, obtenu par l’oxidation du cuivre avec du vinaigre, sont corrosifs et le vert devient alors un véritable poison.En Chine elle est associée à la dynastie Ming. En occident, c’est la couleur la plus répandue pour les chambres à coucher. Dans le monde féodal, les jongleurs, les bouffons ou les chasseurs s’habillent en vert, mais également les jeunes amoureux (l’habit vert représente leurs changements d’humeur). Jusqu’au XVIIIème siècle, le vert ne représente pas la nature. En effet, la nature est à cette époque représentée par les quatre éléments: le feu, l’air, l’eau et la terre. On pense que c’est l’islam primitif qui associe le premier le vert à la nature. On dit même que le prophète aime porter un turban et un étendard vert.  En Chine elle correspond également au printemps, à la force et la longévité ou plus largement à l’immortalité. En Inde, c’est aussi une couleur signe de chance car les eaux primordiales vertes donnent la vie.

Cette libellule prise à Madagascar a eu la gentillesse de ne pas bouger pendant que je lui tirais le portrait! En fait elle dormait tout simplement car cette photo a été prise de nuit. La vidéo de notre escale à Madagascar? C’est  !

Libellule à Madagascar

Le blanc:

Bien que le blanc n’est pas à proprement parler une couleur, le grand public la classe dans cette catégorie. En occident, il représente la pureté, le mariage, le vêtement papal. Dans beaucoup de cultures notamment africaines, le blanc est perçu comme la couleur originelle ; celle du lait maternel et celle qui est reliée à l’existence et précède la naissance, c’est-à-dire le sperme. Pour d’autres pays, la couleur blanche est celle de la mort et de la sagesse par exemple en Océanie et en Asie. En Égypte ancienne, les prêtres d’Isis ne portaient que des robes de lin blanc et les bandelettes de lin servaient à la momification. A Rome, les prêtresses de Vesta, chargées du feu sacré, étaient également vêtues de lin blanc. Le blanc est aussi un enjeu social: la blancheur de la peau est un signe de reconnaissance. Au Moyens Age les paysans qui travaillent en pleins air ont le teint mat, l’aristocratie se doivent d’avoir le teint blanc pour se distinguer. C’est en tout cas la plus ancienne des couleurs (Dans les grottes paléolithiques, on emploi des matières crayeuses pour colorer les représentations animale en blanc.), la plus fidèle et celle qui porte depuis toujours des symboles forts, universels et  essentiels (la mort, la vie,..).

Notre voyage dans le désert blanc en Egypte reste un de mes meilleurs souvenirs de voyage. Un calme intense dans ce désert bien particulier, aux caractéristiques géologiques uniques. Notre vidéo est visible ici.

Désert blanc, Egypte

 

Il nous faut maintenant nominer 5 blogueurs. Et les heureux élus sont:  Aurélie Amiot Madame Oreille, photos de voyage, Tania Houlbert www.borealis-laponie.com, Jeremy Janin Dji supertramp | Vagrant shots of the world, Romain Corraze Romain World Tour, Jean Fy d’ Histoires de Voyage http://hdv.jimdo.com/.

Ratatouille…

25 août 2012 / Nos animaux / 3 Comments /

L’été se termine et il est temps de retrouver le chemin du blog.

On commence par une annonce officielle: l’arrivée à Ménilmonde de mademoiselle Ratatouille, dite Tatouille pour les amis.

Tatouille fait parti des 100 000 animaux abandonnés cette année, chiffre hallucinant qui fait de la France, le pays number one des lâches et des irresponsables en Europe. Les mots sont forts, mais pour une Tatouille qui va tomber dans une famille de rêve, c’est la mort qui attend les autres qui finiront écrasés par une voiture (sans surprise pour ceux qui sont abandonnés le long de l’autoroute), ou qui connaîtront la lente agonie de la faim, de la soif ou de la maladie.  Certains auront la « chance » de se retrouver dans un refuge. Malheureusement les refuges sont TOUS à l’heure actuelle totalement surchargés et manquent de moyens financiers pour garder tous les animaux. Un animal sur trois y sera euthanasié.

A l’origine de cette palme d’or de l’abandon, le comportement irresponsable des gens qui achètent des animaux comme on achète une chaise ou une table de salon. Un animal coûte cher, nourriture, véto etc… Il n’y a pas d’animaux économiques. Et surtout un animal vous obligera à trouver une solution si vous partez en vacances et que vous ne pouvez pas l’emmener. Mais s’il faut chercher des responsables, alors il faut surtout pointer du doigt les animaleries: très lucratifs commerces qui surfent sur les trafics d’animaux, les éleveurs peu scrupuleux et surtout une incompétence totale. Voilà c’est dit. C’était le coup de gueule du jour.

Tatouille est un lapin Grand Russe, une race qui a été créée pour la boucherie et le commerce de la fourrure… En gros, le lapin que vous trouvez dans votre assiette. Celle-ci en tout cas connaîtra fort heureusement un autre sort, c’est un amour de lapin qui nous fait la fête chaque fois que l’on rentre dans sa chambre, elle n’a aucune agressivité et aurait au contraire tendance a être « pot de colle » :-)) Elle recherche les caresses et depuis qu’elle a accès au jardin, elle multiplie les cabrioles. C’est une bestiole pleine de bonne humeur et surtout très propre qui a tout de suite compris où faire ses besoins. Et cerise sur le gâteau, elle ne grignote pas les meubles! Que du bonheur cette Tatouille. Pour l’instant, c’est encore une ado, et lorsqu’elle aura sa taille adulte, elle devrait peser dans les 5-6 kg…Un beau bébé!

Pour clore le chapitre, je vous laisse avec les photos d’une pépette qui n’aura sans doute pas perdu au change pour sa nouvelle vie et qui rejoindra les autres lapins dès qu’elle sera sortie de sa période de quarantaine (dans la chambre d’amis).

 

Saveurs indiennes…

11 juillet 2012 / nos recettes / 6 Comments /

Aujourd’hui  je vais vous faire découvrir le blog de Pankaj, un blog de cuisine indienne sur lequel je suis tombée par hasard… Enfin, par hasard pas vraiment, car j’adore cuisiner indien, et j’étais en vérité à la recherche de nouvelles recettes pour régaler mon amie Myriam qui vient dîner demain soir.

Le blog en question est tenu par Pankaj Sharma qui n’est pas seulement cuisinière, mais aussi comédienne.

Pour la forme du blog en lui même, j’avoue que je n’ai pas vraiment été séduite: trop de pub, trop de pub et encore trop de pub. Dommage car le fond est vraiment intéressant Du coup, on a un peu de mal à retrouver les recettes, j’ai même mis un certain temps avant de trouver l’index au milieu de ce capharnaüm de publicités hétéroclites.

Alors pourquoi vous conseiller d’y faire un saut? Et bien tout d’abord,  parce que les recettes sont accompagnées de vidéos en français, et ça, déjà, c’est bien. J’ai bien aimé ensuite  la section pratique du blog, et en particulier, une idée une recette ou que faire avec  les ingrédients de votre placard.

Et pour celles qui ont toujours voulu savoir comment nouer un sari, il y a même une vidéo! J’ai cependant l’impression que nouer le sari me prendra plus de temps que de préparer le repas, mais c’est bien expliqué, et si demain je remets la main sur le sari que j’ai ramené de notre voyage en Inde, c’est promis, je mets les photos!

Pour ceux et celles qui habitent Paris ou la région parisienne, il est très facile de trouver les produits indiens au métro La Chapelle. Pour ma part, je fais mes courses au magasin qui fait l’angle de la  rue Louis Blanc et de la rue du FBG Saint Denis juste en face de la sortie du métro.

Demain je  photographierai les recettes que je vais tester. En attendant voici quelques photos de voyage pour vous mettre dans l’ambiance.

 

Today I will introduce you to the blog of Pankaj, Indian food blog which I’ve found by chance … By chance? Not really, because I love to cook Indian, and I was really looking for new recipes to delight my friend Myriam, who’s coming for dinner tomorrow night.
The blog in question is required by Pankaj Sharma who is not only a cook but also an actress.

For the form of the blog itself, I confess I have not really been seduced: too many commercials, too many commercials and really too many commercials. Too bad because the background is really interesting even if at first, it was a little bit difficult to find the recepes. I even took some time to find the index in the middle of this mess of miscellaneous advertisements.
So why advise you to pay a visit to that blog? Well first of all, because the recipes are accompanied by videos in French, and that is already very fine. Then I liked the practical section of the blog, and in particular, a recipe or an idea : what to do with your cupboard’s leftovers.

And for those who have always wanted to know how to tie a sari, there’s even a video! I have the feeling that this part will take me more time than preparing an entire meal, but it is well explained, and if tomorrow I put the sari on ( I brought one from our trip to India) I promise, I’ll put the pictures!

For those who live in Paris or the Parisian region, it is very easy to find Indian products close to La Chapelle subway station. Personally, I shop at the store on the corner of rue Louis Blanc and rue Faubourg Saint Denis, right in front of the subway exit.

Tomorrow I’ll take some pictures of the recipes I’ll try. Meanwhile here are some pictures for you in the mood.

 

 

 

 

 

Vidéo châteaux cathares

5 juillet 2012 / Voyages / 6 Comments /

Au mois d’avril nous devions partir au Panama à la demande d’un hôtel de luxe qui souhaitait que nous réalisions une vidéo de leur centre de villégiature. Nous nous réjouissions de découvrir un pays que nous ne connaissions pas du tout. Malheureusement, à la dernière minute le projet a été annulé.

Il a fallu trouver au pied levé une nouvelle destination. Nous avions envie de châteaux, de médiéval, d’épique. Nous avons été plus que servi avec le pays cathare. Le pays cathare, je vous en ai déjà parlé, et je vous en reparlerai encore car chaque château a son histoire, son ambiance, on pourrait presque dire, sa personnalité. Dans mon dernier article je vous contais l’histoire de Puilaurens. Vous allez pouvoir le retrouver dans la vidéo qui est enfin terminée. Là encore, nous avons subi un contre-temps par rapport à la musique que nous voulions utiliser. Nous avons finalement fait appel à un jeune compositeur Tony Rainy  et nous n’avons pas été déçu par sa composition, épique à souhait.

Dans cette vidéo vous pourrez apercevoir ces différents châteaux:

_ le château de Termes dont le site est animé par une équipe fort dynamique et qui nous accueilli avec bienveillance.

_ le chateau de Puilaurens dont je vous ai déjà parlé.

_ le château de Chalabre très bien animé, et qui convient particulièrement aux enfants, voir les activités sur le site.

_ le château de Puivert, qui est le lieu de nombreux tournages de films.

_ le château de Quéribus, dont je vous parlerai bientôt.

_ le château de Peyrepertuse où nous avions assisté par le passé à un spectacle de fauconnerie et où nous avons tourné des timelapse nocturnes.

_ le château d’ Aguilar, notre premier timelapse nocturne! Quelle sensation que d’être isolés au milieu de ces ruines chargées d’histoire!

_ le château de Villerouge-Termenes et plus exactement dans le clip, l’église de Villerouge.

_ Le château d’Arques , qui était malheureusement fermé lors de notre passage hors des horaires d’ouverture, mais très vidéogénique de l’extérieur malgré tout.

_ Le château de Padern.

_ Le château de Monségur, que nous n’avons pas visité à cause du mauvais temps.

_ Le château de Quillan près de Axat où  je vous avais conseillé de dormir Aux quatre saisons.

_ Rennes le Château avec dans le clip la tour Magdala qui n’est pas « cathare », mais il aurait été dommage de passer dans la région sans s’arrêter dans la mystérieuse ville de l’abbé Saunière.


 

 

 

 

In April we had to go to Panama at the request of a luxury hotel that wanted us to realize a video of their resorts. We were thrilled to discover a country that we did not know at all. Unfortunately, at the last minute the project was canceled.

So we had to find a new destination . We wanted medieval and epic castles. And we felt in love with the Cathar country whom I have already spoken, and whom I’ll talk again very soon  because each castle has its history, its atmosphere, one might almost say, its personality. In my last article I told you about the story of Puilaurens. You will be able to see it in the video which is finally over. Again, we suffered of a delay because of  the music we wanted to use. We finally asked to a young composer Tony Rainy and we have not been disappointed by his very epic composition.

In this video you will see these castles:

_ Castle of Termes whose web site is powered by a strong, dynamic team that kindly received us.

_ The castle of Puilaurens whom I have already spoken.

_ Castle Chalabre very well animated, and particularly suitable for children, see the activities on the website.

_ Puivert Castle, which is where many film are shot.

_ Quéribus Castle, which I will discuss shortly.

_ Castle Peyrepertuse where we watched in the past to a falconry show and where we shot the night timelapse.

_ Castle of Aguilar, our first timelapse by night! What a feeling of being isolated in the middle of these ruins steeped in history!

_ Castle Villerouge-Termenes and more exactly in the clip: the church of Villerouge.

_ The Chateau d’Arques, which was unfortunately closed during our visit outside opening hours, but very vidéogénique outside anyway.

_ Castle of Padern.

_ Castle of Monségur, we did not visit because of bad weather.

_ Castle of  Quillan near Axat where I had advised you to sleep at Aux quatre saisons (english spoken and also closed to Castle of Puilaurens).

_ Rennes le Chateau with the Magdala tower in the clip; which is not « Cathar », but it would have been a shame to travel in the region without stopping in the mysterious town of Abbot Saunière.

 

Du problème de musiques non libres de droits…

3 juillet 2012 / Technique / 3 Comments /

Edit/actualisation 2014 : retrouvez dans cet article actualisé toutes les sources internet pour utiliser légalement des musiques libre de droits pour vos vidéos.

*****

Il nous est arrivé une vilaine chose en mai.
Rien de grave, on vous rassure.
Mais pour le site, ça pourrait virer à la cata: Vimeo nous a retiré notre clip de Londres car nous avons utilisé une musique dont nous n’avions pas les droits…
C’est moche, car si Vimeo se met à enlever toutes les vidéos où les utilisateurs n’ont pas les droits des musiques, il ne va pas rester grand chose sur Vimeo!

Bref.

Nous savions que légalement, personne n’a le droit d’utiliser ces musiques pour les mettre sur des videos.
C’est interdit.
Madame Oreille  en avait d’ailleurs parlé ici.
Oui mais.
C’est toléré.
C’est toléré à partir du moment où il n’y a pas utilisation commerciale.
C’est toléré, donc inversement, le propriétaire peut aussi obliger à ce qu’on retire le clip.

C’est donc au bon vouloir des artistes/labels.
Car ce sont les labels, les majors qui mettent la grouille là dedans.

Nous avons effectivement commencé, il y a 4 ans par utiliser ces musiques « non libres de droits ». Mais nous avons aussi essayé, tant que possible, pour certaines musiques, de contacter les artistes pour pouvoir utiliser leurs musiques.

Aujourd’hui, si Vimeo devait nous retirer toutes les vidéos dont nous n’aurions pas les droits, il nous resterait (dans l’ordre chronologiquement) :

Istanbul (le chanteur de la musique a partagé notre clip sur Facebook, et pour la petite histoire, la maman de la chanteuse nous a laissé un chouette commentaire) merci à vous au passage! ;-)
Copenhague (nous avons eu l’accord de « Hold your Horses! » et de leur manager pour utiliser cette musique « dans la mesure où nous n’en faisons pas usage commercial ») merci encore à eux! ;-)
Venise (les artistes ont partagé notre clip sur leur page Facebook) merci Gigi! ;-)
Chicago (le manager des Pony Pony Run Run, tout comme Hold your Horses, nous a autorisé à utiliser « Hey You » pour ce clip, « dans la mesure où nous n’en faisons pas usage commercial ») merci Teo! ;-)
Video Eté 2011, avec une musique du Music Store de Vimeo
Bruxelles 2011, avec une musique du Music Store de Vimeo
Rome 2012, avec une musique du Music Store de Vimeo
Croisière sur le Lot, avec une musique du Music Store de Vimeo

Soit 8 clips… sur 50.
Ca fait peu, mais ce serait toujours ça.
C’est donc pour ça, que nous allons dorénavant utiliser de la musique libre de droits.
Pourquoi?
Car Vimeo supprime les comptes au bout du 3ème avertissement. C’est moche.

Nous allons d’ailleurs ré-éditer nos clips de :
– Lanzarote
– Kenya
pour éviter que Vimeo ne nous les supprime, car sinon nous perdons toutes les stats de ces clips et les bases de données jointes.

Donc il va falloir puiser de nouvelles musiques, ou demander aux artistes…
Pour la video des châteaux cathares (qui va bientôt arriver) nous avons même demandé à un compositeur de nous créer spécialement la musique.
Mais tout cela a un coût (plus ou moins cher), que ce soit via le Music Store de Vimeo, MusicBed, Jamendo ou via un compositeur…

 

Un budget supplémentaire, mais au moins nous aurons l’esprit plus tranquille vis à vis des éventuelles suppressions.
Car quand ils suppriment, ils ne préviennent pas…

Direction le Sud…

12 juin 2012 / Voyages / 4 Comments /

La grisaille dehors (Paris sous la pluie…) est un bon prétexte pour me replonger dans notre aventure cathare du mois d’avril. Dans mon dernier article sur le sujet, je posais le décor et rappelais quelques faits historiques et quelques légendes. Aujourd’hui, j’aimerais partager avec vous un château bien particulier: Le château de Puilaurens.

Horaires d’ouverture 2012

Fermé en janvier et du 16 novembre au 31 décembre
Février, Mars (week-ends et vacances scolaires)                     10h-17h
Avril et du 1er octobre au 15 novembre                                       10h-17h
Mai                                                                                                       10h-18h
Juin et septembre                                                                            10h-19h
Juillet et août                                                                                       9h-20h
Dernières visites 30 minutes avant fermeture

Parking gratuit

Tarifs individuels 2012

Visite libre adulte : 4 €
Enfant (6 à 15 ans): 2 €
Tarif adulte avec Passeport : 3 €

Chiens en laisse acceptés

Perchée à 690 mètres, la forteresse de Puilaurens représente sans aucun doute, au coeur du pays Cathare, l’expression la plus aboutie de l’architecture militaire du Moyen Age. On accède au château en empruntant un chemin en chicanes, bordé de neuf murets étagés, remarquables courtines crénelées, battues par 4 tours. Splendide point de vue panoramique.

En 985, apparaît la première mention du château de Puilaurens. Comme je vous l’avais expliqué dans le précédent article, on fait souvent référence aux châteaux cathares, et de fait, beaucoup de gens leur attribuent par erreur la construction de ces forteresses. Puilaurens abrita de nombreux cathares (ou « parfaits » comme on les appelle aussi) vers 1241. Puis le château redevient forteresse royale après la chute des cathares. en 1255, Saint-Louis donne l’ordre au sénéchal de Carcassonne de fortifier le château. Défendant la frontière face à l’Aragon, il est occupé en 1259 par la plus importante garnison de toute la frontière, sous les ordres d’Odon de Montreuil.

Il existe une légende à Puilaurens, la légende d’une dame blanche, on raconte que Blanche de Bourbon une descendante de saint Louis et petite nièce du roi fut assassinée par son mari (Pierre Ier de Castille dit aussi Pierre le Cruel…ça donne envie de se faire passer la bague au doigt non?), le roi de Castille, dans l’une des deux tours. Son spectre apparaîtrait, la nuit… Nous aurions aimé donner une confirmation de ce fait, malheureusement, il a plu toutes les nuits où nous avons voulu aller faire un astro time-lapse dans le château…

 

Mais qui sait, peut-être y retournerons un jour, car nous avons d’ailleurs une autre bonne raison d’y retourner. En effet, nous avons trouvé là-bas une perle de chambre d’hôtes: Aux quatre saisons à Axat, petit village proche du château.

Nous avons eu le coup de coeur pour Val et Paul, deux anglais tombés amoureux de ce petit coin de Paradis qu’est le Sud de la France. J’ai laissé un avis détaillé sur tripadvisor ici pour plus de détails. Sachez simplement que si vous décidez de dîner avec vos hôtes, vous passerez alors là-bas les  meilleures soirées  de votre séjour, et sans aucun doute vous y dégusterez les meilleurs repas. La cuisine de Paul est juste fabuleuse, et il est rare que je m’incline devant les talents culinaires de quelqu’un; souvent mes amis vantent ma cuisine, mais là j’ai trouvé mon maître, allez dîner chez Val et Paul et vous comprendrez pourquoi j’en fait ainsi l’éloge. Si vous y passez quelques nuits, vous pourrez découvrir la région en plus du château de Puilaurens. Et notamment l’ermitage de Galamus qui est vraiment une curiosité, situé dans les gorges de Galamus,  la route qui les surplombe est extraordinaire, en effet, les gorges étaient infranchissables jusque dans les années 1890 au cours desquelles cette route a été construite à la barre à mine par des hommes attachés à des cordes! D’ailleurs, prudence sur la route qui est extrêmement étroite. Roulez au pas! Si vous allez à l’ermitage, arrêtez vous à la mini buvette, et  si c’est toujours le même monsieur qui est aussi le gardien du lieu, alors demandez lui s’il n’y a pas de drôles de phénomènes la nuit dans l’ermitage. Il vous racontera alors de fascinantes histoires…

Au départ d’Axat, vous pourrez aussi visiter les grottes de l’Aguzou et faire un voyage à bord du petit train rouge

Dans les prochains articles à venir, je vous conterai les histoires fabuleuses d’autres châteaux, Puivert, Peyrepertuse, Queribus, Termes, Aguilar et bien d’autres…

 

Cathare…

4 juin 2012 / Voyages / 2 Comments /

Revenons aujourd’hui sur le mois d’avril de Ménilmonde. Un mois d’avril terriblement occupé par le traitement des time-lapse de notre séjour en pays cathare.

Mais tout d’abord qu’est-ce donc que le pays cathare? Laissez moi vous présenter un peu d’histoire, un peu de géo et quelques légendes…

Détail sculpture château de Puivert

La catharisme serait une religion venue des pays de l’Est. Je dis « serait » car en réalité on n’en sait pas grand chose puisqu’il faut bien le dire tout ceux qui pratiquaient cette religion ont été exterminé, dans ce que l’on pourrait appeler la guerre de sécession française. Le Nord contre le Sud.

Cette doctrine s’était propagée dans les régions de l’Aude (principalement) mais aussi de l’Ariège, du Tarn et du Languedoc Roussillon. Cette religion émergente était basée sur le christianisme, une sorte de cousine du catholicisme,  mais en beaucoup plus dépouillée et austère, basée sur une vision manichéenne de la vie: le Bien contre le Mal. Les représentants de cette religion étaient appelés des « purs » (catharos en grec), « parfaits » « bons hommes » ou « bonnes femmes » puisque les femmes aussi pouvaient transmettre le message cathare.

Tapisserie château de Puivert

Un message simple, avec très peu de rituels, sans hiérarchie et prônant surtout une vie à l’image du Christ;simple et austère, dans un monde où le faste et les excès de l’église commençaient à être de plus en plus contestés.

Contestation insupportable pour le pape Innocent III (il portait vraiment mal son nom…) qui décide de monter une croisade contre les cathares et ceux qui les soutiennent ( la noblesse de la région pour la plupart)en 1208 avec l’aide des barons du Nord convoitant les richesses de leurs voisins du Sud. Henri VIII, roi de France (et dont la femme est Blanche de Castille), rejoint la croisade dans le but de rattacher les « régions »  du comté de Toulouse au domaine royal, puisque pour mémoire à cette époque, la France était divisée en régions féodales dirigées par des seigneurs qui prêtaient (plus ou moins…) allégeance au roi. Et là c’est le début des ennuis pour les cathares et leurs  protecteurs. Pour faire bref, en 1321 la mort sur le bûcher de Guilhem Bélibaste le dernier des parfaits connus  à Villerouge Termenès, château de l’archevêque de Narbonne met fin à l’histoire du catharisme.

Château de Ville Rouge Termenès

Les légendes maintenant…On parle souvent de châteaux cathares,et beaucoup de gens pensent,à tort, qu’ils ont été construits par les cathares. Erreur. Leur construction est antérieure à l’histoire des cathares, même si le château de  Montségur, siège et capitale de l’Eglise cathare, a été fortifié à cette époque, mais il existait déjà un castrum à cet emplacement dont l’origine n’est pas connue.

Château de Montségur

On pense que ce château abritait la fortune des cathares, mise de côté depuis des décennies car dans la nuit qui précèda la prise du château, deux ou quatre parfaits se seraient évadés de la forteresse assiégée.
Selon un témoin de l’époque, ils se seraient laissés glisser à l’aide de cordes le long des parois vertigineuses avec un trésor de pièces d’or.
Ils auraient ensuite atteint le Sabarthès, près de Tarascon-sur-Ariège où se trouve un réseau de plus de 50 grottes.
On perd là leurs traces. Cependant, pour certains, le trésor n’aurait pas été constitué d’or mais d’un objet bien plus précieux: la coupe du sang du Christ, le Saint Graal.

Dans les châteaux, on trouve bien sûr des trésors perdus comme à Montségur et Hautpoul , mais aussi des fantômes, des dames blanches, comme Esclarmonde à Montségur, ou la dame blanche du lac et du  Château  de Puivert. Sans oublier le trésor des wisigoth supposé avoir été trouvé à Rennes le château par l’abbé Saunière…

Tour Magdala de l'abbé Saunière à Rennes-le-Château

Tant d’ Histoire et de légendes méritaient bien une semaine entière (ça nous change des 48H…) de visites et de time-lapse pour le clip à venir. En fait une première version du clip est terminée sur une musique de Hans Zimmer. Malheureusement suite à quelques infortunes sur Viméo, nous avons décidé de refaire le clip avec une musique qui sera spécialement créée  pour l’évènement. Patience donc… Mais en attendant, voici de quoi vous faire patienter. Et dans les prochains jours,  plus d’informations concernant les châteaux que nous avons visité et les lieux où nous avons séjourné: à venir, tous les bons plans chambres d’hôtes et restaurants de la région!

 

Boat trip by Menilmonde…

3 juin 2012 / Voyages / 0 Comments /

There are ten days ( time flies!) I was writing about  river boat tourism . For the record: the Lot, beautiful river of 485 km long that winds merrily along beautiful green shores and give their names to departments of Lot and Lot et Garonne (it was the cultural line …).Since this article, I was asked many questions about boat without permit . So it is time to lift the veil on some existential questions. The first that my female friends have asked me is « is it possible for a woman to pilot a barge if she’s not accompanied by MacGyver? » The answer is YES. The proof with this image (and soon video).

Still skeptical? To convince you, let me tell you how it goes: when you arrive at the base of Canalous in Luzech, Patrick welcomes you with kindness. He can even pick you up at the bus stop downtown if you are not motorized (the base is less than one km, but if it rains it’s not really convenient,but by a clear day it is a walk without difficulty). Also note there’s a bus service Cahors / Luzech. So you can get by without having to bring your car.
If you prefer, however, arrive with Titine, know that you can leave it to a pay parking for a few euros per week.Yes but what about food shopping? How do we do if we do not have a car? Well, the SPAR (local store)in Luzech can deliver at the base. Isn’t it great?
I also suggest you do not buy too much.You don’t need to charge you too much because you have the possibility almost every day to buy food in the villages along the route and to discover small producers such as the wine of José and Arlette in Douelle. But let’s go back to our boats.


You can drive these boat without a license, but not without practice, because once you complete various paperwork with Patrick, you will have to familiarize yourself with the « beast » which for us was named Scooby-doo :-) A TARPON 42N, beautiful baby 12 meters long, 4 cabins with sinks, two showers, two toilets. Really comfortable, with a kitchen equipped with gas oven and plate (you do not have to worry about the bottle), fridge, cutlery and plates, dishes and pans for cooking. So while Madam is piloting, Mister can cook for the whole family. Or you can go with some friends and let them work ;-)

The handling of the boat is  to go around with Patrick and Oscar and to understand technical aspects, breakers, lights panel, water, and of course to practice with them… Nothing too serious. Then you turn the ignition, and it’s like a car. To tell you how simple it is, although I don’t have a driving license, I did it without sinking the boat, or even fail!
Patrick will tell you how to park. Be aware that you will often have to park perpendicular to the dock on the Lot, then feel free to practice with Patrick before leaving.

Then, you are given a folder with the route map. Everything is well detailed, just be alert and drive while keeping the map under the eyes.
Now allows me to enter some recommendations and especially « how to avoid ending up like theTitanic without nerve crisis? »
Because you see, there is still sand bars, old lock or wash houses submerged in Le Lot, but which are marked by buoys. for remembrance, but this will be again explained before you go: On the Lot, red buoys have to be left to the left and green buoys to the right when you navigateagainst the flow direction.

The card also lets you know where the water is shallower and tells you how to pass the various bridges.
But above all: Remember that the one pilot must always stay focused. A good reason not to do too much navigation / day and enjoy the stops and life on board.
Life aboard will be the subject of a forthcoming article: « What to do on a barge when it rains, when the weather is good, in brief what to do on a barge, what to drink, eat , the toilets, showers, cooking, shopping?  » But also how to pass the locks, and some information about the town of Cahors. And the recipe of Scoobydoo’s chocolate cake (this one is eagerly awaited !)Meanwhile, if you still have not planned your summer vacation, I suggest you go on the website to discover June’s Canalous Discounts!

Ménilmonde…Et au milieu coule une rivière…

1 juin 2012 / Voyages / 2 Comments /

Il y a une dizaine de jours (que le temps passe vite!) je posais le décors de notre croisière fluviale sur le Lot. Pour mémoire: le Lot, superbe rivière de 485 km de long qui serpente joyeusement le long de beaux rivages verdoyants et qui donne leurs noms aux départements du Lot et du Lot et Garonne  (c’était la ligne culturelle…).

Depuis cet article,on m’a posé de nombreuses questions quant à l’aspect pratique de la location de bateau sans permis sur le Lot. Il est temps donc de lever le voile sur certaines questions existentielles. La première que mes amies féminines m’ont posé, c’est « est-il possible pour une femme de piloter une pénichette si elle n’est pas venue accompagnée par MacGyver? » La réponse est OUI. La preuve en image (et bientôt en vidéo).

 

 

 

 

 

 

 

Bon OK, Stéphanie à droite parait sceptique. Pour vous convaincre laissez moi vous raconter comment cela se passe: lorsque vous arrivez à la base des Canalous  de Luzech, Patrick vous accueille avec gentillesse. Il peut même venir vous chercher à l’arrêt de bus du centre ville si vous n’êtes pas motorisés (la base est à moins d’un Km, mais s’il pleut c’est pas franchement agréable, par contre par beau temps c’est une marche sans difficulté). Sachez aussi qu’un bus dessert Cahors/Luzech. Vous pouvez donc vous débrouiller sans avoir à amener votre voiture. Si vous préférez cependant arriver avec Titine, sachez que vous pouvez la laisser au parking payant pour une dizaine d’euros la semaine.

Oui mais les courses me direz-vous? Comment fait-on si on n’a pas de voiture? Et bien le SPAR de Luzech peut vous livrer à la base. C’est pas beau ça? Je vous conseille d’ailleurs de ne pas voir trop grand. Inutile de trop vous charger car en effet, il y a moyen presque tous les jours de se ravitailler dans les villages le long du parcours et de découvrir ainsi de petits producteurs tels que le vin de José et Arlette  à Douelle.

Mais revenons à nos bateaux. Nos bateaux sans permis certes, mais pas sans prise en main, car une fois que vous aurez rempli divers papiers administratifs avec Patrick, vous devrez ensuite passer aux choses sérieuses et vous familiariser avec la « bête » qui pour nous, répondait au doux prénom de Scooby-doo :-) Un TARPON 42N, superbe bébé de 12mètres de long, 4 Cabines avec lavabos, 2 douches, 2 WC. Vraiment très confortable, avec une cuisine équipée de plaque et four à gaz (vous n’avez pas à vous préoccuper de la bouteille), d’un frigo, de couverts et assiettes, plats et casseroles pour cuisiner. Ainsi pendant que Madame pilotera, Monsieur pourra cuisiner pour toute la famille. Ou alors vous pouvez aussi partir avec des amis et les laisser bosser ;-)

 

 

 

 

 

 

 

La prise en main du bateau consiste à faire le tour avec Patrick ou Oscar et prendre connaissance des aspects techniques, du genre disjoncteurs, panneau de commande des lumières, de l’eau… Rien de bien méchant. Ensuite vous mettez le contact, et c’est comme une voiture. Pour vous dire à quel point c’est simple, et bien moi qui n’ai pas le permis de conduire, j’y suis arrivée sans couler le bateau, ni même l’échouer!  On vous explique aussi comment vous garer (pardon…Amarrer). Il faut savoir que souvent vous devrez vous amarrer en marche arrière sur le Lot, alors n’hésitez pas à pratiquer avec Patrick avant de partir (conseil maison utilisez le moteur d’étrave et n’oubliez pas de vous mettre face au courant, mais j’en reparlerai bientôt). Ensuite, il vous est remis un dossier avec la carte du parcours et le balisage avec les bouées. Tout est bien détaillé, il suffit d’être vigilant et de piloter en gardant la carte sous les yeux.

Justement, voilà que me permet d’aborder quelques recommandations  et surtout  « comment éviter de finir comme Titanic sans pour autant se prendre la tête? »

Parce que voyez-vous, il y a quand même des bancs de sable, des écluses ou des lavoirs immergés, mais qui sont signalés par des bouées. Je rappelle, mais cela vous sera expliqué avant de partir: Sur le Lot,  on laisse les bouées rouges à gauche du bateau et les vertes à droite du bateau face au courant.  La carte vous permet aussi de connaitre les endroits où l’eau est moins profonde. Cette carte vous explique aussi comment passer les différents ponts. Mais surtout:

Rappelez vous que celui qui pilote doit toujours rester concentré. Une bonne raison pour ne pas faire trop d’heure de navigation/jour et de profiter des arrêts et de la vie à bord. Inutile non plus d’aller à fond les ballons pour faire tout le parcours.

Justement ce qui concerne la vie à bord sera l’objet d’un prochain article: « Que faire sur une péniche lorsqu’il pleut, lorsqu’il fait beau,que faire tout court sur une péniche, que boire,que manger, les toilettes, les douches,la cuisine, les courses? » Mais aussi le passage des écluses, et quelques infos sur la ville de Cahors. Et la recette du cake au chocolat Scoobydoo (elle est très attendue celle là!)

En attendant, si vous n’avez toujours pas prévu vos vacances d’été, je vous conseille d’aller faire un tour sur le site des Canalous pour y découvrir les promos de Juin!

La version en anglais de l’article sera disponible demain.