96h à Lanzarote, ’11 – Bonus

4 Jours sur l’île de Lanzarote, il y a avait donc bien assez de temps et de rushes pour un second!
Et celui-ci est davantage orienté « making of » du premier où on ne nous voit pas… Alors c’est aussi le nouveau concept : une belle video et une autre plus fun ou on nous voit davantage.

A Lanzarote, nous avons les 4 jours une musique en tête, tous les deux, sans savoir, sans se souvenir qui la chantait. C’est arrivé à tout le monde ce genre de trou, et qu’est-ce que c’est énervant! Alors comme on avait peur d’oublier l’air, on s’est enregistré sur place chantant la mélodie, en espérant qu’un de nos amis nous retrouverait l’artiste car les « Midomi » et autres Shazam n’ont rien donné… Coup de chance, Jon nous trouvera l’artiste!
Et on s’était promis, si on retrouvait l’artiste, que ce second clip se ferait avec cette musique.

C’est l’occasion de montrer nos installations, et d’en raconter un peu plus sur ces tournages.
Nous avions donc loué une petite voiture histoire d’être complètement mobiles, et en fait, dès qu’on voyait un chouette plan, on s’arrêtait… et en une matinée, on faisait rarement plus de 10km, tellement tentés de s’arreter partout! Car c’est un véritable coup de coeur que nous avons eu là-bas, avec ces paysages rocheux, lunaires, désertiques.
D’un point de vue technique, nos cartes de 8Go ne nous suffisaient pas sur 1 journée, donc il fallait transférer en direct sur le portable, donc l’ordinateur à se trimballer aussi… 2 pieds, un rail et son moteur, une tete motorisée, 2 boitiers 5D, 4 objectifs et la grosse caméra Sony, les intervallomètres, et tous les fils et la connectique…. ca en fait du poids sur le dos! (Bon, là, c’etait plus dans la voiture que sur le dos…)

Musique:
« Right Back Where We Started From », Maxine Nightingale

8 comments

  1. Pingback: Le clip bonus de Lanzarote est en ligne… | Menilmonde

      • Et puis aussi je crois qu’il important d’essayer de nouvelles choses. C’est une histoire de curiosité qui nous pousse vers de nouvelles destinations mais qui nous donne envie aussi d’essayer de nouvelles techniques. Ca nous permet de nous renouveler et aussi de stimuler notre créativité. Et surtout de ne pas nous ennuyer en réalisant toujours les même choses, afin d’éviter de nous lasser et de lasser ceux qui suivent nos voyages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *