Un dîner festif de dernière minute et (presque) sans cruauté animale… C’est possible?

Bon, vous vous doutez un peu de la réponse n’est-ce pas? Personnellement j’ai de plus en plus de mal à apprécier de manger de la viande lors d’un repas. Je ne peux m’empêcher de voir défiler des images d’animaux élevés en batterie, de nouveaux-nés séparés de leur mère au bout de quelques heures, sans parler des dernières vidéos filmées dans les abattoirs. Il y a longtemps que je ne mange plus ni veaux ni agneaux (ni lapins bien sûr…) et chaque année au moment des fêtes j’ai une pensée pour toutes ces dindes élevées en batterie afin d’inonder les supermarchés, sans parler du foie gras etc…

Est-il impensable de cuisiner un repas festif et savoureux sans l’éternel foie gras, le saumon fumé et la dinde aux marrons? Sommes-nous à ce point conditionnés par la grande distribution que l’idée d’un repas sans ces mets nous paraisse terne et sans plaisir?

Pour mon repas du nouvel an, j’ai décidé de limiter ma consommation de produits d’origine animale. Alors je vous préviens, ce n’est pas vraiment un repas économique et il n’est pas 100 pour 100 végétarien…Je ne posterai mes photos d’illustration que le 1er janvier puisque c’est une préparation de dernière minute.  Pour ceux qui voudraient cuisiner entièrement végétarien pour le réveillon voici quelques blogs sympas:  Antigone XXI , 100% végétal, Au vert avec Lili.

Pour les autres voici notre Ménilmenu sans viande ni poisson :

Amuses-bouche: Duo de blinis

Entrée: Noix de Saint-Jacques rôties.

Plat: Risotto à la truffe.

Dessert: Sticky Toffee Pudding.

Duo de Blinis:

Pour les blinis: 

Je vous donne la recette de Bernard en l’adaptant avec du lait végétal et de la margarine:

  • 2 oeufs de poules élevées en liberté
  • 250 g de farine
  • 1 pincée de sucre
  • 1 paquet de levure de boulanger ou 10g de levure fraîche
  • 250ml de lait végétal
  • 20g de margarine fondue

Mettre la farine, la levure et le sucre dans un bol. Verser le lait végétal tiédi petit à petit pour bien tout incorporer. Mélanger au fouet pour lisser la pâte au maximum. Laisser monter cette pâte une heure en la couvrant d’un torchon dans un endroit tiède (25°C).

Séparer les jaunes des blancs des oeufs. Une fois la pâte levée, ajouter les jaunes des oeufs et la margarine fondue ainsi qu’une bonne pincée de sel. Lisser de nouveau la pâte au fouet. Puis laisser de nouveau la pâte lever entre 40 minutes et une heure maximum. 

Monter les blancs en neige de manière très ferme. Les ajouter délicatement à la pâte en la soulevant pour ne pas faire retomber les blancs. 
Faire chauffer une poêle  sur feu modéré et la graisser un peu avec un papier absorbant. Verser deux cuillerées à soupe de pâte (moi (Claire) je me sers d’une louche…) au centre et étaler au besoin avec le dos de la cuillère. La pâte est très épaisse et gonflera en plus en cuisant! Une fois que la pâte fait des bulles, retourner le blini et laisser cuire un peu de l’autre côté. 
Une fois froids, découpez les gros blinis à l’emporte-pièce pour en faire de plus petits.
Si vous les préparez à l’avance, il vous suffira de les faire tiédir au four quelques minutes. A la sortie du four tartinez les avec les préparations suivantes:
Guacamole maison:
  • 2 avocats bien murs
  • 1 tomate
  • 1/2 citron vert
  • 1 échalote
  • 1/2 de gousse d’ail
  • tabasco
  • coriandre (pour ceux qui aiment)

La réalisation est ultra rapide, je mixe tout grossièrement (sauf tabasco) au robot, sans trop insister et j’assaisonne en tabasco au final.

Tartinade de truffe:

  • margarine
  • truffe ou brisures de truffe

La réalisation est encore plus rapide que pour le guacamole: je mélange mes brisures de truffe à ma margarine et j’en tartine mes blinis. Une tuerie. Le mieux étant de mélanger la truffe et la margarine la veille ou quelques heures à l’avance. Au dernier moment, tranchez de fines tranches de truffes que vous déposez sur les blinis beurrés. Vous pouvez en fonction de votre budget n’utiliser que des brisures de truffes. Bernard propose une version « beurre » ici.

 

Saint-Jaques rôties pour 2 personnes:

  • 3  noix de St-Jacques de belle taille avec corail par personne selon leur taille ou votre appétit…
  • huile de noisette
  • 5cl de Cognac ou encore mieux, du rhum arrangé…
  • 1 citron vert ou de la ciboulette hachée.

Essuyez vos noix de St-Jacques sur du papier absorbant.

Lavez et râpez finement le citron sans atteindre la peau blanche qui est amère.

Faites chauffer l’huile sur feu moyen, pas sur feu vif. En effet si le feu est trop fort, la chair de la St-Jacques se rétractera. Lorsque l’huile est bien chaude, déposez vos St-Jaques et laissez colorer la première face environ 20 à 30 secondes. Retournez-les, puis ajoutez le Cognac, flambez aussitôt. Terminez la cuisson en fonction de la taille et de l’épaisseur des St-Jacques, mieux vaut qu’elles soit moins cuites que trop! Pour de grosses St-Jacques bien charnues, je les laisse cuire à peine 25s par face. Je les aime nacrées, à peine cuites. Poivrez et salez légèrement. Une fois les St-Jacques débarrassées de la poêle vous pouvez déglacer avec du Cognac et laisser chauffer pendant que vous dressez les assiettes.

Dressez donc les St-Jacques sur des assiettes, puis nappez avec la sauce au Cognac et saupoudrez de citron vert. Servez et dégustez sans attendre…

Les photos seront uploadées le 1 janvier :)

 

Risotto à la truffe pour 2 personnes:

 

  • 300 g de riz pour risotto (le riz rond à dessert fonctionne aussi parfaitement et en plus il est moins cher…)
  • 1 truffe noire (ça tombe bien décembre c’est justement la bonne saison on en trouve des fraîches jusqu’à mars !) Eventuellement pour un budget plus serré vous pouvez trouver des truffes en verrines à partir de 9 euros les 15 g pour de la truffe d’été (qui tient moins bien la cuisson)
  • vin blanc ou vin jaune du jura
  • une échalote
  • un cube de bouillon de légumes infusé dans une grande quantité d’eau bouillante.
  • une brique de crème d’amande pour cuisson

Si vous avez fait vos courses la veille ou le matin, je vous conseille de placer votre riz avec la moitié de votre truffe fraîche dans un tupperware fermé afin de parfumer le riz (râpez l’autre moitié et faites-là mariner dans la crème d’amande dans un récipient hermétique au frais, ce sera encore meilleur la veille) . Si vous n’utilisez pas toute votre truffe pour la recette vous pouvez la conserver dans un tupperware fermé avec des oeufs et l’utiliser plus tard dans une brouillade.

(Normalement le risotto se cuisine au dernier moment mais c’est très contraignant car il faut le surveiller constamment. Si vous souhaitez le préparer à l’avance, c’est possible. Précuisez votre riz,  et arrêtez juste avant que le riz ne soit cuit. Une fois refroidi, mettez le au frais et gardez le reste de bouillon et de crème. Réchauffez-le le jour J en rajoutant du bouillon,  sur feu doux le temps que la masse compacte du riz s’hydrate puis terminez l’étape avec la crème à la truffe.)

Faites chauffer l’eau bouillante dans une grande casserole et jetez-y votre cube de bouillon.

Râpez la truffe et réservez.

Faire chauffer un peu d’huile olive au fond d’une grande casserole. Y faire suer l’échalote (sans coloration) puis ajouter le riz et le faire nacrer 1-2 minutes (bien remuer tout le temps, les grains doivent devenir légèrement translucides). Déglacer avec le vin blanc, bien mélanger et laisser évaporer complètement mais sans laisser attacher au fond de la casserole. Rajoutez une louche de bouillon puis laissez s’évaporer de nouveau. Et ainsi de suite jusqu’à cuisson du riz. En fin de cuisson rajoutez les 3/4 de la truffe râpée (gardez en un peu pour le décor ), et un peu de la crème d’amande. Le risotto doit être crémeux, ni compact ni liquide. Ajustez avec la crème. Dressez dans les assiettes et rajoutez sur le dessus la truffe râpée que vous aviez gardé pour le décor. Servez bien chaud et mangez sans attendre car le risotto refroidi vite.

 

Sticky Toffee pudding… 4 à 6 personnes.

L’avantage c’est que vous pouvez les préparer la veille… D’ailleurs les miens sont dans le four à l’heure où j’écris ces lignes… Je me suis inspirée d’une recette trouvée sur c’est moi qui l’ai fait et que j’ai déjà testé plusieurs fois, je vous donne ma version avec mes proportions.

  • Pour les puddings:
  • 250g de pulpe de dattes soit des medjool soit comme dans mon cas de la pâte de datte (plus économique que les medjool et se conserve parfaitement plusieurs mois au frigo en étant bien emballée…)
  • 1 sachet de thé Full Moon de Mariage et Frères ou bien n’importe quel thé noir de Noël aux épices.
  • 200g d’eau bouillante
  • 2 oeufs de poules élevées en liberté
  • 130g de sucre de préférence du brun ou muscovado
  • 70g de margarine (la consistance de la margarine se prête parfaitement à cette recette)
  • 2 CS de mélasse brune (Golden Syrup ou  Black Treacle ) ou de sirop d’érable ou de miel de châtaigner
  • 1 CC de bicarbonate de soude
  • 175g de farine
  • 2 CC de levure chimique
  • 4 CS de crème d’amande cuisson
  • 1 CS de chocolat amer en poudre
  • 1/2 gousse de vanille

 

  • Pour la sauce caramel:
  • 175 g de sucre brun type cassonade ou muscovado
  • 2CS de mélasse brune (ou ce que vous avez utilisé pour les puddings)
  • 50g de margarine
  • 20 CL de crème d’amande cuisson
  • 1 pincée de sel

 

Faites bouillir l’eau (200g), coupez la pâte de dattes (250g), puis dans un bol placez le sachet de thé, la pâte de datte, l’eau bouillante, les graines de la demie gousse de vanille et laissez macérer pendant au moins 30mn si vous utilisez un thé noir très puissant (moi je laisse en général une heure avec le Full Moon)

Yummy...

Yummy…

Après avoir laissé reposer, préchauffez le four à 180 (je n’utilise pas la chaleur tournante)

Mélangez bien le sucre (130g) et la margarine (70g)… Ajoutez 1 oeuf. Mélangez bien, un peu comme une pâte à choux.  Puis incorporez  le 2ème oeuf. Rajoutez la mélasse (2CS) . La levure chimique (2CC), le bicarbonate (1cc).

Tamisez au dessus de votre préparation la farine (175g) (je mets ma farine dans une passoire fine ou un chinois) et incorporez-en les 3/4. Lorsque vous commencez à avoir du mal à remuer votre préparation rajoutez la crème d’amande (4CS). Finissez d’incorporer la farine puis rajoutez 1 CS de chocolat en poudre.

Tamisage de la farine....

Tamisage de la farine….

Transférez votre purée de dattes dans le bol d’un robot et mixez. Puis ajoutez-là à la préparation aux oeufs. Mélangez bien. Et enfournez.

J’ai utilisé des cercles de pâtisserie ainsi que des petits moules en silicone pour terminer ce qu’il restait de pâte. J’ai enlevé mes plus petits moules au bout de 20mn de four. Pour les cercles à pâtisserie plus grands j’ai arrêté la cuisson au bout de 35mn. Pour savoir s’ils sont cuits, introduisez la lame d’un couteau, elle doit ressortir presque propre.

Petits sticky puddings...

Petits sticky puddings…

Gros sticky puddings....

Gros sticky puddings….

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour la sauce:

Attention en manipulant le caramel, pas d’enfants ou d’animaux dans la cuisine.

Chauffez la crème d’amande (20cl) dans un bol au micro-onde. Faîtes chauffer le sucre (175g) , la mélasse (2CS) et le beurre (50g)  jusqu’à obtenir un caramel blond, hors du feu ajoutez  la crème d’amande chaude et le sel. Le fait qu’elle soit chaude limite en principe les projections, mais faîtes tout de même très attention lorsque vous manipulez du caramel (3 semaines d’arrêt de travail à cause d’une brûlure à l’eau…Je vous laisse imaginer le résultat si ça avait été du caramel…) puis remettez à chauffer quelques secondes. Dès que la consistance est onctueuse transférer dans un gros pot à confiture. Une fois refroidi, le caramel se conserve au frigo. Vous trouverez une leçon de caramel ici, il suffira juste de remplacer les ingrédients d’origine animale.

Tout peut se préparer la veille.

Avant de servir: 2 méthodes:

l’express: mettez le bocal avec la sauce au micron onde et chauffez-là quelques secondes pour qu’elle redevienne liquide. Puis réchauffez les puddings et nappez de sauce. Et pour ceux qui ne peuvent résister aux produits laitiers je suggère de servir avec une boule de glace vanille et de la chantilly.

Sinon, préchauffez le four à 200° mettez les puddings dans un plats à tin. Donnez des petits coups de lames de couteau sur le dessus. Chauffez rapidement la sauce caramel quelques secondes au micro-onde puis versez-là sur le dessus des puddings. Enfournez environ 5mn. Dégustez avec une bonne tombée de chantilly au soja (épicerie bio). Voici à quoi cela ressemble au final (photo Pascale Weeks)

 

Bonnes fêtes de fin d’année et on se retrouve en 2016!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *