Prendre l’avion avec un drone

Voyager et prendre l’avion avec un drone : un casse-tête ?

Translator: Select your language

« Prendre l’avion avec un drone »… il y a 10 ans, avec ce terme, vous m’auriez pris pour un grand taré.
Et oui, en 10 ans, le marché du drone a explosé : il n’est maintenant plus associé à des vilaines frappes américaines au Moyen-Orient, et aurait même été un des « must » de Noël 2014.

Aujourd’hui, on ne va pas rentrer dans la réglementation, même si leur usage est interdit dans les aires urbaines et que c’est encore plus réglementé avec une caméra…
Non.
On vous propose plutôt de partager notre expérience en termes de voyage en avion avec un drone.

On va aller droit au but: pour faire simple, le drone va en soute et les batteries Lipo sont avec vous en cabine. Mais…

Mais il y a des subtilités. Ben oui, sinon c’était trop simple! Mais à priori, on pourrait peu à peu prendre ses drones en cabine…

 

Si vous avez acheté un drone et que vous souhaitez l’utiliser à l’étranger et donc prendre l’avion avec, c’est que votre drone a une caméra ou que vous l’avez équipé d’une caméra.
Oui oui.
Pas besoin d’être devin car si vous avez un drone sans camera vous n’allez pas vous embêter à transporter votre jouet dans un avion puisque vous avez le champ d’à côté ou bien la forêt voisine pour jouer à Star Wars (allez hop, au passage, on se remet un coup de cette course de drones qu’est tellement sympa !)

 

Donc nous sommes entre nous : vidéastes ou adeptes du FPV (First Person View = pilotage en immersion).
L’excitation du vidéaste, c’est de ramener des belles images, et du FPV, de voir de belles images. Imaginez donc le passionné qui partirait en Namibie filmer le fameux désert du Namib avec ses plus hautes dunes du monde et qui se retrouverait à devoir laisser son jouet au filtre Police au départ ou à la douane…
Ce que vous avez donc forcément, c’est le sac / la valise pour trimbaler votre drone.

De notre côté, nous avons le Dji Phantom 2 avec une nacelle Gimbal H3-3D et une GoPro3+.

Et voici notre sac de transport.

IMG_9475

Le drone: dans la soute, pas en cabine avec vous.

 

Les sacs pour les drones sont généralement bien faits pour se balader avec, le transporter. En revanche, mettre directement ces sacs en soute avec la machine, on ne vous le recommande pas tellement on sait comment sont traités les bagages… Avez-vous déjà mis votre appareil photo ou votre ordinateur portable en soute? Non? Alors le drone dans son sac uniquement et en soute, c’est pareil: Niet.

Oui, mais comment faire alors?

Nous, on insère le sac du drone dans les valises en soute. Et y’a même la place pour mettre un lapin.

IMG_9474

Nous avons 2 solutions:

– si on part chargés comme des bourriques, on met le drone dans la petite valise et le matériel photo dans la grande, avec nos affaires.

– si on part léger et très brièvement, on met le drone dans la grande valise avec nos (quelques) affaires.

Vous remarquerez donc au passage qu’on ne voyage plus « Backpack ». Depuis qu’on a notre matériel photo/vidéo complet et surtout depuis qu’on n’est plus itinérants sans moyen de locomotion personnel, les valises c’est plus simple.

L’élément important ici: vous enlevez les batteries de votre sac de drone car pas de batteries avec le drone en soute. Durant les années 2000, quelques accidents aériens de fret ont eu lieu impliquant des batteries lithium (voir photos).

 

Edit du 14/08/2015: Je suis un gueudin*, je veux prendre mon drone avec moi en cabine

*dingue/ouf.

Oui. Ca peut marcher effectivement. Nous avons eu le retour d’expérience ces derniers mois de personnes qui ont pris leur drone avec eux en cabine.

Kévin est allé en Grèce: le voyage A/R s’est effectué avec 2 compagnies différentes : les 2 compagnies lui ont dit que ça ne posait pas de pb a leur niveau, mais seulement au niveau de la sécurité aéroportuaire. La personne a donc appelé ADP (l’Amour est Dans le Pré Aéroport de Paris) qui eux lui ont dit que cela ne fait pas partie des restrictions mais que c’est quand même à l’appréciation du contrôleur au filtre sécurité / rayons X.

Ce qui peut changer la donne, cette autre info: une procédure internationale. D’après le MANEX d’Air France (Manuel d’Exploitation): « Le transport des drones est autorisé en cabine et en soute : il sera accepté en cabine dès lors que la somme des trois mesures sera égale ou inférieure à 115 cm (comme les bagages cabine). Evidemment, si le drone est placé en soute à cause de ses dimensions hors norme, il n’y aura aucune batterie ».  Pour lire le paragraphe complet, allez voir le commentaire complet de chez complet de Bertrand ici. On vous vous scanne la doc avec ce passage du MANEX dès que possible.

Bref, si dans ce cas vous prendriez votre drone en cabine, cela obligerait donc que vous ayez un modèle genre DJI Phantom (c’est à dire pas trop trop gros) et que vous n’ayez pas non plus trop de chose à prendre avec en cabine, ou que vous voyagez à plusieurs et que quelqu’un prenne votre jouet …

Romain, un lecteur,  est aussi allé en Grèce avec AEGEAN : la compagnie lui a dit qu’il n’y avait pas de problème pour voyager avec son DJI Phantom en cabine, tant qu’il respecte donc aussi la taille de bagage cabine. Sauf que là, il s’est heurté à un agent au filtre de sécurité qui lui a stipulé que les batteries, c’était en soute. Après avoir sorti le papier Air France/ IATA et le commentaire de Bertrand, l’agent l’a finalement laissé embarquer avec les batteries…

 

Les batteries vont en cabine avec vous: ça, c’est O-BLI-GA-TOIRE.

Oui, vous les gardez à portée de main dans votre bagage cabine. Elles seront séparées les unes des autres, chacune dans un sac plastique isolant, et dans l’idéal ignifuge.

sac ignifuge aviotiger

Source image: www.aviotiger.com

 

Pour l’instant, nous n’avons pas encore ces sacs ignifuge, juste des sacs plastiques. Ce qu’il faut savoir, c’est que déjà, en isolant les batteries les unes des autres dans de simples sacs plastiques montrerait à un agent du PIF (Poste d’Inspection Filtrage = filtre police où ils regardent dans votre sac cabine) que vous connaissez la réglementation.

IMG_9480

Même si le lapin semble perplexe, oui, il faut bien séparer les batteries

 

 

Et combien de batteries prendre avec soi en cabine alors?

 

Il faut savoir que le transport de batteries en cabine peut différer d’une compagnie aérienne à une autre.

De notre côté, nous voyageons le plus souvent avec Air France. Voici ci-dessous la grille détaillée des conditions de transport des batteries chez Air France (PDF original ici) :

batteires_air_france

 

Avec votre drone grand public, ce qui vous concernera, c’est la première catégorie: les batteries de moins de 100 Watts-heure. Les batteries d’un drone Dji Phantom 2 est de 57,72 Watts-heure: on est à moins de 100 Watts*heure, donc aucun problème. En revanche il n’est pas précisé le nombre de batteries que l’on peut transporter.

A priori, les dernières consignes IATA admettraient jusqu’à 160 watts-heure de batteries en cabine: ça nous autoriserait à 2 batteries de Phantom 2 (57,72 x 2) et non 3 car le risque zéro n’existe pas : si par malheur vous deviez tomber sur un agent maniaco-zélé, il pourait aussi compter dans ce total les batteries de votre appareil photo, de votre téléphone, de votre tablette/ordinateur…

 

batteries

En étant perfectionniste, on décharge la batterie (à gauche) et pour info, 1 Batterie Phantom 2 = 57,72Wh (à droite)

 

 

Un document à pendre avec moi?

Ton passeport ducon.

La grille des conditions de transport d’Air France s’inspire de celle officielle de IATA (l’association internationale du transport aérien). Si vous ne deviez avoir qu’un seul papier avec vous, c’est bien celui-ci:

 

LithiumBattery_PassengerFlyer IATA

Document officiel IATA de transport de batteries (les règles sont les mêmes que pour Air France)

 

Vous le retrouvez sur le site de IATA pour l’imprimer.

 

Si vous prenez une compagnie autre qu’Air France, on vous recommande de vous renseigner auprès de celle-ci. Par exemple, l’été dernier, nous avons voyagé avec Vueling: nous leur avons donc demandé (via Twitter) leurs conditions avec ce genre de batteries. Idem: en cabine et protégées individuellement.

 

tweet_vueling
Attention, on attire toutefois votre attention que l’accès à l’aérogare dans certains aéroport se fait directement en scannant tous ses bagages: c’est à dire que dans certains aéroports, des agents verront en direct live avec vous à côté que vous transportez un drone dans une valise. Soyez préparés à être questionné, c’est tout…

 

Où en est-on en 2016? Y-a t’il des avancées?  (edit de septembre 2016)

Nous tenons à jour vos retours d’expérience que vous nous partagez dans les commentaires. Voici les plus significatifs de ces derniers mois:

  • Mai 2016 : drones interdits en cabine ET en soute sur Vueling. Voir commentaire de Fab
  • Mai 2016 : La sécurité de l’aéroport de Glasgow a refusé un drone en cabine. Voir commentaire de Raph
  • Juin 2016 : Sur American Airlines, vous prenez votre drone (gamme Phantom) et ses batteries avec vous en cabine. Voir commentaire de Guillaume
  • Août 2016 : Staazey nous informe que les drones sont interdits en cabine ET en soute chez Easy Jet > mais finalement le SAV EsayJet serait revenu sur cette décision en septembre 2016
  • Août 2016 : bonne nouvelle de Patriq et Julien qui nous confirment que finalement, les drones sont autorisés en cabine et en soute chez Air Canada (si en soute, les batteries seront avec vous en cabine).  Pour info, en début d’année, Air Canada avait tout interdit selon Augustin
  • Septembre 2016 : Steeve a voyagé avec son drone en cabine avec EsayJet et finalement, Calvi qui a contacté le SAV EasyJet a pu vyager avec son drone mais en soute.
  • Septembre 2016 : Bruno a un retour du SAV Transavia,  qui autorise le drone en cabine.

Pour résumer

Au départ de la France, vous ne rencontrerez à priori aucun souci si:
– le drone est en soute
– les batteries en cabine avec vous
– vous avez le document IATA et éventuellement celui de votre compagnie
– le lapin reste à la maison.
Si vous avec un Phantom 2,3 ou 4, deux batteries seront suffisantes pour ne rien risquer.

Là où tout peut se compliquer, c’est lors de votre retour depuis le pays où vous allez rentrer, le risque serait de tomber sur un agent zélé au filtrage avec les batteries: quoiqu’il arrive, ayez toujours avec vous le document IATA…

 

et un billet vert au cas où… pour éviter ça, croyez-nous.
En attendant, voici quelques images de notre drone, « Underdrone » à l’envers pour une drôle de sensation…

Underdrone from Claire&Max on Vimeo.

99 comments

  1. Dans les pays réglementés, c’est plus ou moins facile, car on choisi entre la soute ou la cabine. A la sortie, rien, si on respecte les consignes. Et on peut les demander directement. L’expérience au pérou, malheureusement est un cas qu’on trouve un peu partout dans le monde. Et même si on demande à l’avance, ils disent ceci et cela, mais arrivé la-bas, c’est autre chose. Les douaniers sont les dieux à l’aéroport. Dommage, car ce genre de chose repousse les gens à visiter beaucoup de pays.

  2. Bonjour

    Merci pour cet article très intéressant!Je compte voyager en Malaisie et après m’être documenter dur de savoir si je dois emmener mon drone la bas!Est ce un pays que vous avez avez visité?Avez vous eu des mauvaises surprises depuis en possession de votre drone?Merci d’avance pour votre aide

  3. Très sympa cet article. Par contre, dites-moi si je me trompe mais sur la doc IATA, les batteries de Phantom 2 rentrent dans la case spécifiée « no limit » en quantité (en cabine). C’est la puissance unitaire qui est limitée. AF nous parle de son côté d’une « utilisation personnelle », ce ne veut pas dire grand chose…
    Bon, dans le doute, même si mon vol n’est pas un vol AF, je ne vais pas tenter le diable ;)

    • Bertrand, la doc IATA est déjà vraiment dans le cas où quelqu’un serait pointilleux… puisque nous avons même eu un retour de quelqu’un qui a pris son drone en cabine la semaine dernière pour aller en Grèce!

  4. Effectivement, de retour des USA où ils ne sont plutôt « tatillons », je peux dire que je n’ai eu aucun souci avance mon Phanphan.
    Aucune question sur les batteries en France comme là bas, ni sur le drone à l’immigration (ils n’ont pas trop regardé dans mes bagages enregistrées), mais mieux vaut avoir préparé une bonne raison d’avoir un drone sur soi aux Etats-Unis dans le contexte actuel…

  5. J’en profite pour indiquer ce retour d’un Personnel Naviguant chez Air France qui a posté de précieuses recommandations sur un groupe spécialisé sur FaceBook. Merci à lui !

    Bonjour à tous !
    Je vais parler de la procédure Air France pour le transport des drones et de leurs batteries, j’insiste sur le fait que c’est une procédure internationale (qui s’applique à toutes les compagnies aériennes sans exception).
    Première info, les membres d’équipage suivent et connaissent de très nombreuses procédures inscrites dans un livre appelé MANEX (Manuel d’Exploitation).
    Deuxième info, le service qui gère le transport des marchandises dangereuses chez AF s’appelle TEX (Transport Exceptionnel).
    Troisième info, les hôtesses et stewards sont des Personnels Navigants Commerciaux (PNC), les pilotes sont des Personnels Navigants Techniques (PNT).
    Quatrième info, accessoire celle-là, si j’en parle bien, c’est parce que je suis Personnel Navigant chez Air France.
    Le transport des drones est autorisé en cabine et en soute : il sera accepté en cabine dès lors que la somme des trois mesures sera égale ou inférieure à 115 cm (comme les bagages cabine). Evidemment, si le drone est placé en soute à cause de ses dimensions hors norme, il n’y aura aucune batterie (voir paragraphe plus bas) !
    Le transport des batteries : IL EST STRICTEMENT INTERDIT DE TRANSPORTER DES BATTERIES EN SOUTE.
    La sécurité des vols est primordiale par rapport au commercial. C’est clair, net et précis !
    Les batteries au lithium sont classées parmi les marchandises dangereuses et leur transport est réglementé (selon le MANEX). Elles se divisent en deux groupes :
    _ primaires (non rechargeables) : batteries au Lithium-métal
    _ secondaires (rechargeables) : batteries au Lithium-ion
    En cabine, la règle est la suivante :
    _ lors de l’achat du billet, le passager doit faire une demande de transport concernant son ou ses drones et les batteries. Il doit préciser qu’il a une batterie et xxx batteries de rechange.
    _ concernant les batteries, le passager doit indiquer précisément le nombre de Watt heures (Wh) de chaque batterie. Si ce nombre Wh est inférieur à 100, plusieurs batteries (pas plus de quatre) seront acceptées en cabine sans ACCORD TEX. Si le nombre Wh est compris entre 100 et 160, le passager ne pourra transporter au maximum que deux batteries avec ACCORD TEX (cela peut être refusé en fonction de plein de paramètres comme la destination par exemple). Si accord TEX, une info est transmise aux PNT et donc à l’équipage PNC (durant le briefing).
    _ chaque batterie doit être impérativement déconnectée et protégée individuellement pour éviter tout risque de choc et de court-circuit.
    TOUTES LES BATTERIES SONT INTERDITES EN SOUTE. Pourquoi ?
    Tout simplement parce que personne n’a accès aux soutes en vol. Les avions disposent de systèmes de lutte contre l’incendie en soute, mais le transport de batterie en soute est très voire trop dangereux, surtout pour les Lipo. En effet, plusieurs causes peuvent entraîner un feu de batterie lithium, Lipo ou autre type :
    _ écrasement
    _ choc ou chute
    _ surchauffe (mise en charge prolongée ou branchement inadapté)
    La procédure d’extinction d’un feu de batterie est longue et nécessite une surveillance accrue par les PNC jusqu’à la fin du vol. Ce qui est impossible en soute.
    Il n’y a qu’une seule dérogation qui concerne le transport d’une chaise électrique.
    CE QUI SUIT EST HAUTEMENT IMPORTANT
    A l’embarquement, lorsqu’un bagage est redirigé en soute (avion complet et plus de place dans la cabine, coffres et sous le siège devant vous), le personnel en charge de l’embarquement et/ou les PNC doivent questionner le passager sur la présence d’éventuelles marchandises dangereuses autorisées en cabine mais interdites en soute (selon le MANEX).
    C’est là où le rôle du passager est important : il a tout intérêt à dire la vérité et non pas à cacher la présence de batteries pour son drone (de peur qu’on la lui retire car trop de batteries par exemple). C’est un risque absolument irresponsable et inacceptable. Imaginez que sa batterie prenne feu et déclenche un incendie en soute dans l’avion (le risque zéro n’existe pas). Un feu en soute est très grave et peut entrainer la perte de l’avion.
    N’hésitez pas à partager !

    (c’est chose faite ;)

  6. Waouh, merci Maxime pour cet article ultra détaillé et instructif ! Et merci à Bertrand pour ses précisions relatives à Air France, c’est parfait !

  7. Salut. Merci pour cet article que j’ai lu plusieurs fois avant de faire mon choix pour mon départ en Crete. Donc je vous raconte mon expérience car rien ne s’est passé comme prévu et même tout l’inverse des conseils de l’article ! (Ca c’est pas votre faute mais comme quoi il faut pas être catégorique ;)
    J’ai donc longuement hésité à mettre mon Phantom 3 tout neuf en soute car j’avais trop peur du vol ou de la perte de valise. J’ai donc appelé 2 fois la compagnie Aegean (eh oui comme ça on a deux versions, ça évite les surprises) et ils m’ont dit no souci pour le drone en cabine si ca rentre dans un sac cabine (ce qui est le cas). Du coup j’étais quand même un peu stressé avant le contrôle sécurité à Lyon…et le pire c’est que j’ai eu raison !! Le drone est passé sans souci mais lorsqu’ils ont vu les batteries (pourtant bien emballées séparément dans des sacs antifeu touts neufs) ils ont tout bloqué et ont dit « ça je l’envoie en soute direct car risque de pouvoir faire une bombe avec ! ». Je leur ai dit « nan mais c’est pire ca risque de prendre feu » et ils m’ont répliqué « mais non vous avez un sac spécial ». Et le pire c’est que leur point de vue (antiterroriste) se tient car on interdit bien des flacons de liquide >100ml alors une Lipo !!!. Mais on se retrouve dans le dilemme : sécurité anti-incendie (batterie a mettre en cabine) ou sécurité anti-terroriste (batterie à mettre en soute) ?? Bref, j’ai du débattre et argumenter au moins dix minutes avec le chef de la sécurité (qui était un jeune très sympa et qui m’expliquait simplement qu’il faisait son travail, ce qui est vrai d’ailleurs) et grâce notamment au papier AirFrance et le témoignage précédent (commentaire) que j’avais gardé au cas où en copie sur mon iPhone (comme quoi !!) il a fini par dire « bon allez je vais vous faire confiance mais je compte sur vous pour ne pas les bidouiller pendant le vol hein »…
    Donc voilà, c’est vraiment pas aussi simple que ça !!! Et le pire c’est que les 2 avis se défendent car une Lipo pour un terroriste c’est sûrement le top (vu qu’elles s’enflamment déjà toutes seules haha). Donc soyez prévoyants et prenez bien tous les articles et papiers pour vous justifier…

    • Très intéressant, merci pour ton retour Romain.
      Effectivement, même si les drones peuvent être autorisés en cabine, il faut passer ce filtre sécurité qui est encore trop « au petit bonheur la chance »…

  8. Bonjour à tous
    nous partons en australie en février, et mon mari souhaiterais acheté le drône fantôme

    nous voyagerons avec la compagnie Emirates + vol intérieur avec qantas

    nous ferons plusieurs escale Dubai, melbourne, Launceston, hobart, alice spring, cairns, hamilton, Sydney

    pensez que c’est une bonne idée de prendre un drône?

    • Bonjour Kadi,
      Normalement, pas de problème avec le drone en soute dans une valise solide.
      Et pour les batteries, normalement, aucun problème non plus, mais je vous conseille de vous assurer de tout cela auprès d’Emirates et de Quantas.

  9. Merci pour les infos, je pars avec Volotea pour un vol d’une heure et je vais tenter de garder le drone avec moi, au moins la cracasse, car sinon, j’ai bien peur que ca casse en soute……
    Enfin on verra…
    Mais si j’y arrive, je repose un post c’est promis;)
    Merci en tous cas pour les détails d’air france, c’est intéressant

  10. Bonjour,

    Pilote de drone pro, je viens d’en faire l’expérience .
    Aifrance est plus restrictif que IATA. Le nombre limite de batterie lithium est de 6, avec protection individuelle, et protection sur les connecteurs. Il faut aussi préciser au moment de la réservation que l’on veut transporter des batteries de ce type même si elle font moins de 100 Wh pour avoir l’accord avant de payer le billet…

    Courage…

  11. Bonjour,
    Concernant le transport de la télécommande d’un dji phantom 3 ( pile lipo), doit elle aller en soute ou rester dans son sac avec le drone ?
    Merci de votre réponse.

  12. Si vous voulez savoir, je viens de contacter Air Canada, Ils ont dis que les dones de type Phantom sont strictement interdit en soute et de les avoirs sur sois aussi. :(

    • Augustin, merci pour ce retour. C’est vraiment très étrange sur le fait qu’ils soient interdits en soute! C’est un officiel qui t’a répondu? Dans ce cas, il doit y avoir une circulaire écrite qui doit l’interdire, car si elle n’est que orale, cette interdiction semble bizarre (pour la soute hein).

      • Bonjour

        Je viens de trouver ceci sur le site de Air canada :
        http://www.aircanada.com/fr/travelinfo/airport/baggage/security.html#4

        Piles et batteries au lithium métal ou au lithium ionique :

        Les appareils électroniques portatifs contenant des piles ou des batteries au lithium métal ou au lithium ionique, notamment les montres, calculatrices, caméras et appareils photo, téléphones cellulaires, ordinateurs portables*, caméscopes, etc., sont acceptés selon les conditions suivantes :

        Piles et batteries au lithium métal ou à alliage de lithium :
        Seules les piles ou batteries au lithium métal dont le contenu en lithium est inférieur ou égal à 2 grammes sont acceptées.
        Les articles suivants sont acceptés dans les bagages de cabine seulement*:
        appareils électroniques de consommation contenant des piles ou des batteries au lithium métal acceptées;
        piles ou batteries au lithium métal de rechange (en quantité raisonnable).
        Les piles ou batteries doivent être protégées individuellement de manière à empêcher tout court-circuit, p. ex. en entourant de ruban les bornes exposées, en mettant chaque pile ou batterie dans un sac de plastique ou une pochette de protection, ou en plaçant les piles ou batteries dans leur emballage d’origine.
        Piles et batteries au lithium ionique dont la charge en énergie de chacune est de 100 wattheures (Wh) ou moins
        Les articles suivants sont acceptés dans les bagages de cabine seulement* :
        appareils électroniques de consommation contenant des piles ou des batteries au lithium ionique acceptées dont la charge en énergie de chacune n’excède pas 100 Wh;
        piles ou batteries au lithium ionique de rechange dont la charge en énergie de chacune n’excède pas 100 Wh.
        Piles et batteries au lithium ionique dont la charge en énergie est comprise entre 100 Wh et 160 Wh
        Un passager peut transporter jusqu’à deux (2) piles ou batteries au lithium ionique de rechange, individuellement protégées, et dont la charge en énergie est comprise entre 100 Wh et 160 Wh, dans ses bagages de cabine seulement*, sous réserve de l’approbation des agents à l’aéroport d’Air Canada.
        Piles et batteries alcali-manganèse (alcalines), zinc-carbone (pile sèche), à hydrure métallique de nickel (NiMh), au cadmium-nickel (NiCd) et à oxyde d’argent (pas de lithium)

        Ce type de pile ou batterie peut être transporté dans les bagages de cabine seulement*.
        Les piles ou batteries doivent être protégées individuellement de manière à empêcher tout court-circuit, p. ex. en entourant de ruban les bornes exposées, en mettant chaque pile ou batterie dans un sac de plastique ou une pochette de protection, ou en plaçant les piles ou batteries dans leur emballage d’origine.
        Piles ou batteries utilisées pour alimenter les appareils médicaux portatifs fonctionnant à piles

        Les piles et batteries utilisées pour alimenter les appareils médicaux portatifs fonctionnant à piles (p. ex. concentrateur d’oxygène individuel, appareil de ventilation spontanée en pression positive continue, nébuliseur) peuvent être transportées à bord dans le but d’alimenter ces appareils médicaux, mais il faut obtenir l’autorisation préalable des Services médicaux d’Air Canada.
        Piles ou batteries utilisées pour alimenter les aides à la mobilité

        Les batteries versables et non versables pour les aides à la mobilité alimentées par batterie (p. ex. des fauteuils roulants) sont acceptées dans les bagages enregistrés, mais nécessitent un traitement spécial. Pour de plus amples renseignements, consultez notre page Fauteuils roulants et aides à la mobilité – assistance.
        Petits véhicules alimentés par des batteries au lithium

        Les petits véhicules alimentés par des batteries au lithium ne sont pas acceptés dans les bagages enregistrés ou les bagages de cabine en raison des risques pour la sécurité que posent les batteries qui alimentent ces véhicules.

        Les gyropodes, les planches à roulettes électriques, les appareils Airwheels, les mini Segway et les appareils dotés d’un système de stabilisation sont des exemples de véhicules refusés à bord.
        Veuillez communiquer avec Air Canada Cargo pour obtenir des renseignements détaillés sur le transport sécuritaire de votre véhicule.
        Si les clients souhaitent faire appel à Air Canada Cargo, veuillez prendre note que celle-ci acceptera les petits véhicules alimentés par des batteries au lithium; toutefois, les véhicules doivent satisfaire à des conditions plus strictes. Les clients doivent consulter Air Canada Cargo avant leur voyage pour obtenir de plus amples renseignements.

        * À bord d’un plus petit appareil (p. ex. Dash 8 ou CRJ de Jazz) dont l’espace de rangement est limité, les passagers sont priés de déposer leurs bagages de cabine sur un chariot au moment de monter dans l’avion. Les appareils fonctionnant à piles et les piles de rechange doivent être retirés des bagages de cabine déposés sur de tels chariots et transportés dans la cabine.

  13. Bonjour a tous , pour info , je viens de prendre contact avec la compagnie vueling ce jour 20 janvier 2016 pour la destination d’alicante en partant de paris Orly .Une nouvelle consigne vient d’être donnée selon mon interlocuteur et elle est simple : plus aucun drone accepté ni en soute ni en cabine !!! il s’agit d’un BEBOP 2 .

  14. Bonjour,

    Je m’envole pour l’Australie dans 4 semaines avec un drone, vous me conseiller de le mettre en soute ou en bagage à Main ?
    Car en soute j ‘ai pas confiance !!!

    Compagnie: Emirates

    Merci
    Damien

  15. Bonjour, je viens de partir en Martinique avec un dji phantom. Drone en soute, batteries avec moi en bagage à main dans des lipo-safe. La compagnie aérienne : air France. J ai eu aucun soucis. Dans une semaine le retour et on verra si c est pareil.

  16. Pingback: Que penser du drone Bebop2 de Parrot ? Notre test.

  17. Bon le retour c est encore mieux passé. Petit conseil pour clôturer Paris-FortdeFrance sur airfrance, sortir les lipo au niveau de la sécurité pour éviter qu ils vident entièrement le bagage à main. Sinon le drone et la radio restent en soute c est plus sur. Bon vole et ramenez de belles vidéos

  18. Bonjour, je viens de prendre contact avec ma compagnie vueling pour un vol sur majorques, drone interdit en soute ou en cabine. Note interne d’après l’operateur.
    Les boules.. quel que soit la marque du drone (pour moi un ph3 adv).

    • Ah oui effectivement, maintenant il n’y a plus de doute! Je vais actualiser l’article avec toutes les dernières informations remontées dans les commentaires.
      Merci Fab pour ce témoignage, on espère que tu vas trouver une solution.

  19. Bonsoir,

    Petite mésaventure qui s’est déroulée lors de mon voyage en Ecosse (Glasgow) avec un Phantom 2 Vision + Avec Air France-KLM.

    A l’aller, vol Paris Glasgow sans problème, la personne à l’enregistrement a tout de même vérifier la puissance des batteries et a donné son accord en 10 secondes. Pour la sécurité, comme une lettre à la poste, rien demandé, pas de remarques, parfait.

    Le retour a été une toute autre histoire. Le vol était opéré par LKM avec escale à Amsterdam. A Glasgow la sécurité a refusé de prendre les batteries ET le drone dans l’avion (même pas en soute !) indiquant que c’était interdit. Je lui montre le document air France comme quoi c’était autorisé le gars n’a rien voulu savoir « je travaille pas à Air France ». Je suis donc allé au comptoir d’enregistrement Air France pour obtenir un papier d’autorisation. Il a fallut que je montre la FACTURE du drone (heureusement que ‘jai tout sur mes mails) pour prouver que c’était le mien, que je prenne les dimensions. Cela a pris 1h30, j’ai raté mon vol. Heureusement 1h plus tard un autre vol était prévu. A Amsterdam en montrant mon billet pour rentrer dans l’avion gros bip genre « attention ». Bingo l’hôtesse m’indique qu’elle ne peut pas accepter le drone dans l’avion. Je pousse une gueulante et il a fallu que le commandant de bord vienne pour analyser mon engin (comme si c’était un arme !!!) et enfin donner son accord.

    Bref ne voyager jamais avec KLM avec votre drone.

    A+

    • Salut,
      Tout d’abord merci pour cet article, c’est cool d’avoir autant d’infos et de retour :)

      Préparant un weekend en pologne j’ai posé la question à la compagnie KLM sur tweeter, ils m’ont renvoyé vers ce lien : http://klmf.ly/29QUHSz
      À titre d’infos une batterie de Dji Phantom 3 fait 68Wh, donc d’après leur tableau on peut l’emmener en cabine sans problèmes, ainsi qu’en soute si la batterie est dans l’appareil et bien desactivée (enfin je ne m’y risquerai pas).
      Après on est jamais à l’abris d’un contrôleur zélé surtout que le contrôle des bagages est réalisé non pas par KLM mais par des agents de l’aéroport. Dans ce cas il est judicieux d’avoir les bons documents avec soi (et un grand sourire).

      A+

  20. Bonjour,
    Je m’apprête à acheter un Phantom 4, que j’aurai à transporter au Bénin, à l’aller et au retour.
    J’ai lu votre article et les commentaires avec le plus grand intérêt, mais il y a une information que je n’ai pas réussi à trouver : quel modèle de sac/valise pour le drone voit-on dans la photo en haut de la page ?
    Et de manière générale, auriez-vous eu des retours sur le sac ou la valise la plus sûre pour transporter un P4 en soute?
    Merci d’avance pour toute réponse !

    • Emo, nous utilisons une valise classique que tout le monde peut trouver dans n’importe quelle bagagerie. Cette (grande) valise contient le drone qui lui est dans une housse/sac de drone bas de gamme , de 1ers prix, donc pas trop protectrice.
      Mais la grande valise + cette housse suffisent à priori…

  21. Hello à tous,
    Petit partage d’expérience :
    – en novembre 2015 : phantom 3 + 3 batteries de rechange transportés en cabine de CDG à Yangon (Birmanie) via Bangkok avec Thai Airways, aller/retour. Pas de problème, juste une explication sur  »c’est quoi ça ? une batterie monsieur l’agent » à l’aéroport de Bangkok.
    – en juin 2016 : transport de 2 minidrones Onyx, toujour en cabine, meme destination, meme compagnie, pas de question.

    Autres conseils d’un voyageur fréquent :
    – Toujours avoir les extraits des réglements internationaux, généralement, ça calme les agents.
    – De plus, en cas de polémique qui s’éternise, demander le chef d’escale de la compagnie, c’est lui qui a l’autorité, pas l’agent de contrôle Securitas qui n’est, je crois, que contracté par la compagnie pour assurer la sécurité (dans la mesure où vous n’êtes pas en pourparler avec la Police aux Frontières ou la douane, cela va de soi). Si vous avez enregistré un bagage en soute auparavant, encore moins de panique : l’avion de décollera pas tant que votre bagage est à bord sans vous. Le chef d’escale hésitera plus d’une fois avant de faire descendre TOUS les bagages sur le tarmac et retarder son avion de 2h pour retrouver votre valise. Généralement, ça suffit pour qu’il vous laisse passer, et vite fait.

    Rien n’à voir avec l’avion : un collegue s’est vu confisquer ses 2 batteries Phantom3 à une frontière terrestre Kirghizistan/Kazakstan. Donc, attention aux agents zélés partout sur la planète. Surtout dans les pays où on pourrait être porté à croire que le petit billet arrange les choses. Tant pis pour les batteries, mieux vaut partir libre que d’expérimenter les geoles locales…

    Bref, on paye cher la paranoïa qui s’empare de notre monde.

  22. J’ai lu ici beaucoup de commentaires qui mentionnent des « documents officiels » d’Air France et autre, mais perso je n’arrive pas à trouver quoi que ce soit à partir des moteurs de recherche Yahoo, Google etc.
    Quelqu’un pourrait-il donner des liens vers ces documents?
    Merci beaucoup!

  23. Paranoïa tu m’étonnes!
    Je vous livre mon expérience avec un yuneec typhoon 4K que j’ai tenté d’apporter au Kenya
    Départ CDG, arrivée Nairobi, vià Istanbul, sur Turkish airlines…
    Aucun problème de transport avec toutes les précautions décrites ci dessus, drone en soute, batterie en cabine dans liposafe. Aucune question, aucune alerte… génial.
    Mais…
    Au passage de la douane kenyanne, blocage, la dernière directive ministérielle de je ne sais lequel de mes c*** est claire « restricted importation » donc saisi, ne vous inquiétez pas Monsieur vous le récupérerez à la sortie du territoire » ouais bien sûr. ..
    Bon, avec mon ami journaliste de Labas on a fait suffisamment de bruit pour qu’effectivement je le retrouve à mon départ. Mais voilà, le kenya sans permis du ministère machin…. pas de chocolat.

    Anecdote de bagage, à l’arrivée à Nairobi le drone était bien arrivée (et donc saisi) mais mon sac de voyage 3 jours après. ..

    Anecdote de douane, quand je me suis rendu à la douane le jour de mon départ pour récupérer mon drone je me suis dis qu’ils allaient m’accompagner jusqu’à l’enregistrement des bagages, pour être sûr. .. Et ben non, ils m’ont refilé le drone, je suis ressorti libre, au kenya, avec mon drone…. Et mon avion à prendre 2h après. …
    Quand la paranoia fout les boules

    Samedi je voyage sur air Transat à destination de Montréal. On va bien voir.

  24. Bonjour à tous , J’ai déjà publié une question concernant le transport de la batterie de la télécommande d’un drone de DJI 3 et je me redirige vers vous pour avoir plus d’infos.
    J’avais demandé si la batterie de la télécommande devait être enlevé ? Je viens de voir la réponse comme quoi elle devrait être comme avec les autres… dans la cabine. Seul petit problème, la batterie de la télécommande du Dji 3 n’est pas accessible. Elle n’ est pas visé mais clipsé et donc la démonter revient à faire sauter la garantie.
    Je repose la question du coup. Peut on mettre la télécommande avec sa batterie en soute?
    Autre question. Je pars en Irlande dans une semaine avec Ryanair. Quelqu’un a déjà pris son drone avec cette compagnie ? ET surtout quelqu’un a déjà pris son drone en irlande?
    Merci et bon vol à tous

  25. Bonjour à tous,

    Merci pour cet article très intéressent,
    Je souhaiterais partir avec un Phantom 3 au sud du Portugal en A/Retour avec la compagnie TAP, quel qu’un a une expérience lors du passage aux douanes aussi bien à Paris Orly que Faro ? Phantom 3 dans en soute et batteries en cabine sans soucis ?
    Merci beaucoup.

  26. Bonjour, je m’apprête à partir pour 4 semaines aux USA cet été avec Américan Air Line
    J’ai contacté le service client pour avoir une confirmation écrite pour embarquer mon Phantom 3 et ses 2 batteries mais il n’ont pas répondus.
    Avez vous une idée des risques sachant que j’espère embarquer le drone dans mes bagages cabine.

  27. Bonjour,

    Petit partage d’expérience : A/R réalisé semaine du 11/07/2016 avec un BeBop 2 et la télécommande dans un Sac de transport spécialement adapté avec 4 batteries (2 pour le drone, 2 pour la télécommande, chacune dans un emplacement dédié) depuis Baden en Allemagne vers Zadar en Croatie avec RyanAir en bagage cabine (le sac fait exactement la taille max autorisée) : aucune question au contrôle ni à l’aller ni au retour, pas même d’ouvrir le sac. Juste la procédure de détection d’explosif sur mes mains à l’aller (mais celle là on me la déjà faite une paire de fois sans drone).

    Je repars pour le Pérou fin du mois, je souhaiterais l’emmener. Je ne suis pas trop inquiet pour le vol AF PAris / Lima, en revanche j’ai un vol intérieur pendant le périple avec la compagnie StarPeru, là je suis un peu plus perplexe. Des expériences sur le Pérou quelqu’un(e) ?

    Merci

    • Bonjour, on fera le meme voyage l’an prochain, je suis assez inquiet car c’est arrive que les douanes demande une soit disant caution de 160 $ pour restituer le drone. bonne chance , et merci pour le retour d experience

      • David, JuanFe,
        Oui, attention : les drones touristiques sont interdits au Pérou! Vous ne pourrez utiliser le vôtre sauf si vous avez une autorisation.
        Dans ce cas, effectivement, il faudra le laisser à la douane, et croiser les doigts pour qu’ils vous le redonne…
        En tout cas, s’ils vous demandent 160$ comme dit David, n’hésitez pas (hélas) à payer si vous voulez revoir votre appareil…

  28. Hello
    Merci pour ces infos très intéressantes.
    Pour info je viens d avoir le EASYJET en ligne, pas de drone ni en cabine ni soute… donc pour les prises de vie low cost c est dead :(.

    Peace.

  29. Voici une mise à jour concernant Air Canada:
    Drones

    Les drones sont acceptés dans les bagages de cabine, à condition qu’ils demeurent hors service et rangés de façon sécuritaire en tout temps. Ils ne peuvent pas être utilisés à bord de l’appareil.
    Les drones sont acceptés dans les bagages enregistrés; les piles au lithium doivent être retirées du drone et apportées à bord de l’appareil comme bagage de cabine. Les drones doivent être convenablement emballés pour le transport.
    https://beta.aircanada.com/ca/fr/aco/home/plan/baggage/restricted-and-prohibited-items.html#/7

  30. Bonjour,
    je souhaite acquérir un phamtom 4 pour un voyage au Mexique en partance de Belgique avec Jetair.
    Quelqu’un aurait-il des retours sur cette destination ?

    Merci d’avance ;-)

  31. Bonjour!

    Je me permets d’écrire ce petit message afin de vous donner une information rassurante en rapport avec le transport de drone avec Air Canada. Ils sont autorisés selon les consignes suivantes, trouvables sur le site officiel.

    Drones are accepted in carry-on baggage on the condition that they remain turned off and safely stowed at all times. They cannot be used onboard the aircraft.
    Drones are accepted in checked baggage: the lithium batteries must be removed from the drone and carried onboard in carry-on baggage. Drones must be properly packaged for shipping.

    Traduction: Les drones sont acceptés dans les bagages de cabine, à condition qu’ils demeurent hors service et rangés de façon sécuritaire en tout temps. Ils ne peuvent pas être utilisés à bord de l’appareil.

    Les drones sont acceptés dans les bagages enregistrés; les piles au lithium doivent être retirées du drone et apportées à bord de l’appareil comme bagage de cabine. Les drones doivent être convenablement emballés pour le transport.

    https://beta.aircanada.com/us/en/aco/home/plan/baggage/restricted-and-prohibited-items.html

    Bonne journée!

    Julien

  32. Bonjour à tous,

    Merci pour tous les commentaires cela a bien été utile pour mon voyage.

    Je tenais à mon tour à vous faire part de mon experience durant mon Voyage au Portugal avec Transavia (même compagnie Allez et Retour).

    Avant de prendre mon drone (dji phatom 3), j’ai suivi pas mal de vos conseilles car d’après vos commentaires les conditions varient en fonction des compagnies.

    J’ai pris soin de contacter Transavia via Facebook + Twitter (oui oui le SAV de Transavia est plus réactif sur les réseaux sociaux) afin de connaitre leurs conditions pour voyager avec un drone.

    Les deux conseillers m’ont bien précisés que :
    – Le drone doit absolument voyager en soute et qu’il fallait que j’enregistre (donc payer) un bagage pour le transporter
    – La batterie LiPo en cabine avec moi au même titre que la télécommande.
    – Aucune assurance si le drone se casse pendant le voyage en soute

    J’ai donc pris le soin de m’équiper d’un sac spécialement pour mon phantom 3 et d’appliquer les consignes du SAV.

    Arrivé à l’aéroport d’Orly, je me dirige directement vers le comptoir d’embarquement pour enregistrer mon drone qui était mon seul bagage en soute (je voyageais seulement 3 jours donc pas besoin nécessairement d’une grosse valise).

    L’hôtesse m’a expliquée qu’il n’y aurait aucun problème à voyager avec le drone et la batterie LiPo en cabine. De plus, malgré mon sac ultra renforcé pour le drone, elle m’a fortement déconseillé de le mettre en soute, de peur qu’il y ait de la casse pendant le transport (bon ok …).

    Donc je récupère mon sac et n’enregistre aucun bagage selon ses conseilles.

    Je me présente donc devant la porte de sécurité et je passe tranquillement la douane avec tout mon équipement sans AUCUN problème. Un simple check du drone par l’agent de sécurité et hop, ils me laissent filler pour que je puisse embarquer avec tout mon attirail.

    J’étais soulagé mais aussi un peu inquiet devant autant de facilité car pas une question de la part des agents.

    Je ne savais pas si c’était le « laxisme » de la sécurité française mais au retour (Portugal=> France) je n’ai pas pris la peine d’aller enregistrer mon bagage au comptoir de Transavia et la sécurité portugaise m’a laissé facilement passer avec tout mon équipement (drone + batterie LiPo).

    Pour résumer, j’ai pu donc pu prendre tout mon équipement à l’aller comme au retour sans aucun problème et sans avoir dû payer ou imprimer aucun papier pour autoriser le transport de mon drone.

  33. J’ai contacté le SAV de Easy Jet qui m’a dit de contacter l’aéroport de Nice(ville de départ). Il n’y a aucune contre-indication à voyager avec mon Phantom 4 selon eux :)

  34. Salut,

    Je pars avec Emirates dans 2 semaines et je voulais savoir si certain on déjà eu des soucis a avoir un drone avec eux
    Je pars avec mon Phantom 3
    J’ai regarder sur le site d’Emirates et j’ai trouver ca :

    « Les drones ne sont pas autorisés dans les bagages à main

    Pour des raisons de sécurité, nous ne pouvons pas autoriser les drones dans les bagages à main. Les drones ne sont acceptés qu’en bagages en soute. Si vous avez un drone dans vos bagages en soute, il vous sera demander de sécuriser les batteries lithium dans le drone ou de retirer les batteries et de les transporter dans vos bagages à main. Cette règle s’applique même si vous effectuez une correspondance sur nos vols depuis une compagnie aérienne les acceptant dans les bagages à main. »

    J’espere que les douaniers diront pareil …

    Merci a tous !!!

  35. Salut, je viens a l’instant de passer le controle pour un vol national avec air france. Aucun soucis avec le Phantom 3 + les batteries en cabine. Chacune emballée dans un sac zip. Le controleur m’indique qu’il n’y a pas de nombre de batteries limité du moment qu’elles sont chacune emballée et sorties du sac lors du controle. Vol Lyon – Nantes 08/11/16 avec Air France.

  36. boujour
    je pars pour l’île Maurice dans 2 jours ‘
    aéroport de départ saint Denis de la réunion
    je possède un phantom 4 avec 3batteries de rechange,le tout dans une valise faite pour
    les batterie sont dans des logements spécifiques avec mousses
    dois je prendre les emballages d’origines ou les laisser ainsi
    merci de votre reponse
    la compagnie est air mauritus

  37. Bonjour tout le monde,

    Je me fais un petit trip en 2017 au Japon, Nouvelle-Zélande, Argentine, Chili, Pérou, Bolivie, Equateur et Brésil.
    Je galère a trouvé des infos sur ces pays (surtout les pays d’Amérique du sud). Tout ce que j’ai trouvé n’est pas très clair.
    J’ai contacté les ambassades qui ne savent pas me répondre et mon envoyé vers l’ ANAC (Autorité Nationale de l’Aviation Civile).
    J’ai tenté de les contacter mais je n’ai pas eu de réponse.
    Avez-vous des infos sur ces pays concernant les drones sachant que j’ai un Dji mavic pro.

    Merci

  38. Bonjour à tous Droneux
    Pour info j’ai fait en septembre 2016 le voyage à Bali
    Depuis Paris pas eu de soucis drone et batteries sépare en cabine ( Phantom 4)

    La je pars en janvier au Vietnam quelqu’un a des infos
    Merci

  39. Bonjour,

    Je pars pour Tahiti avec mon drone et 3 batteries de rechange. Comme vu précédemment, j’ai demandé à la compagnie Air Tahiti Nui et le drone doit voyager en soute et les batteries en cabine.

    Quelqu’un a déjà voyagé sur cette compagnie ? Je fais escale à Los Angeles j’espère que les américains ne vont pas être relou lors des contrôles.

    Merci d’avance.

    Quentin

  40. bonjour, a la lecture de vos nombreux messages j ai l impression que ce n’est pas une science exacte le transport de drone… Si quelqu un a des informations sur la compagnie air austral a destination de l’ile de la reunion ? j ai un phantom 3 …..Bon vol a tous.

  41. Bonsoir les dronistes , je pars prochainement en Inde ( New Delhi arrivé et départ ) avec un Dji Mavic et ses 3 batteries , voudriez vous me dire si il y a restriction ou besoin de payer un tax d’entrée ? je pars avec Airfrance au depart de Paris .

    Merci de votre futur reponse,

    Bien à vous,

    David

  42. Salut,
    super article avec pleins d’infos.
    Juste un truc super important pour ceux qui vont aux USA (ou qui passe par les USA) il faut obligatoirement avoir une licence pour son Drone pris à la FAA !
    C’est pas super cher (5$) et ça dure 3 ans. Sinon risque d’amende ou pire ;)
    Regardez cette video
    https://www.youtube.com/watch?v=f6NfPSEQU-I&t
    sinon le lien direct :
    https://registermyuas.faa.gov/

    https://www.faa.gov/
    Et pensez aussi après à mettre le numéro sur une étiquette sur son drone !!
    https://www.faa.gov/uas/getting_started/fly_for_fun/media/UAS_how_to_label_Infographic.pdf
    Sur le Mavic pro par exemple on peut la mettre dans l’emplacement de la batterie (il ne faut pas utiliser d’outils pour voir le numéro)
    Bon voyage vers les US ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *