Le gâteau au son d’avoine et farine d’épeautre…

12 mai 2014 / nos recettes / 3 Comments /

[Translator: select your language]

 

Ce n’est pas un son de cloche que je vais vous servir, mais un gâteau au son d’avoine. En effet c’est une recette de gâteau saine et délicieuse que je souhaitais partager avec vous aujourd’hui. L’été approche à pas de loup et bientôt vous aurez droit aux sempiternels articles sur les régimes avant l’été, et blablabla… Mais comment résister à la gourmandise? Je n’ai toujours pas trouvé de réponse à cette question. Alors autant y céder, mais peut-être avec des recettes un peu moins chargées en calories…

Mais pourquoi le son d’avoine? Le son d’avoine a de multiple bienfaits: enveloppe externe du grain d’avoine, extrêmement riche en fibres solubles et en pectine, il peut absorber jusqu’à trente fois son volume en eau. Sa consommation lors des repas permet à ses fibres de se dissoudre et ainsi de se mélanger aux aliments et de les gélifier. Les fibres de son ne pouvant être assimilées par l’organisme humain, leur consommation permet d’éliminer une partie des graisses et sucres du repas. (Source top santé)
On lui attribue une action de prévention du diabète par abaissement de l’index glycémique du bol alimentaire, un rôle de protection sur le cancer du colon et du rectum, et un intérêt de premier plan dans la lutte contre le surpoids. (source sondavoine.com)

Dans la recette d’aujourd’hui, il n’y a pas que du son d’avoine, il y a aussi de la farine d’épeautre. Et pourquoi la farine d’épeautre? Parce que grâce à sa forte teneur en magnésium, il est considéré comme l’aliment anti-stress par excellence. Il contient plus de vitamines B1 et B2 que le blé, des protéines et des fibres en proportions plus importantes et qui peuvent presque remplir les besoins quotidiens chez l’être humain. On y trouve également les 8 acides aminés essentiels au régime alimentaire quotidien d’un adulte pour le maintenir une bonne santé.(source Wiki)

Dans la recette d’aujourd’hui il y donc du son d’avoine, de la farine d’épeautre, mais encore du sirop d’agave. Et pourquoi le sirop d’agave? Le sirop d’agave a un faible indice glycémique (2 fois moins que le miel et trois fois moins que le sucre) tout en ayant un haut pouvoir sucrant. Il contient également moins de glucides simples que le sucre et est plus faible en calories. Si vous n’en avez pas, vous pouvez utiliser du sirop d’érable ou du miel.

Bref, c’est une recette santé et gourmande que je vous propose aujourd’hui et vous pouvez trouver la recette sur ce site au titre évocateur: Saines gourmandises. 

Par habitude j’ai diminué les doses de sucre et de matière grasse, le résultat est un gâteau un peu plus granuleux que dans la recette originale. Si vous n’êtes pas au régime, ne vous privez pas et suivez les proportions d’origine!

INGREDIENTS:

 

100g de farine d’épeautre
150g de son d’avoine
1 sachet de levure à gâteaux
6 cuillerées à soupe de sirop d’agave (3 pour moi )
4 cuillerées à soupe d’huile d’olive de pépin de raisin (une huile neutre qui n’a pas de goût) (2 pour moi)
3 œufs
2 pommes ( je n’en ai utilisé qu’une)
1/2 citron bio ou non traité (modif perso)
1 cuillerée à soupe de fleur d’oranger (ajout perso)
Une pincée de sel (ajout perso)

 

LA RECETTE:

La recette la plus simple et rapide au monde:

Préchauffez le four à 180.
Râpez le citron, pressez-en la moitié dans un saladier et buvez l’autre moitié avec un peu d’eau tiède ( c’est excellent pour la santé car plein de vitamine C!)
Dans le saladier ajoutez vos 100 de farine d’épeautre, vos 150 g de son d’avoine, la levure, les 3 oeufs, l’agave, l’huile, et la fleur d’oranger, le sel et les zestes de citron. En bref, mélangez tous les ingrédients. Je vous avais dit que c’était simple!

Versez dans un moule à cake beurré et fariné (ou avec une feuille de papier sulfu dans le moule). Découpez la pomme en tranches et disposez les sur le dessus du gâteau. Vous pouvez parsemer quelques petits bouts de margarine dessus et pour les plus gourmands, saupoudrer d’un peu de sucre.  Cuisez pendant environ 35 minutes.

Démoulez et dégustez!

 



3 Comments

  1. anna carter

    13 mai 2014
    / Répondre

    bonjour Claire
    je suis d'accord pour l'épeautre,que je consomme depuis longtemps à la place du blé...malheureusement de récentes études (Harvard) ont démontré que l'on avait tout faux avec le sirop d'agave ( que je consommais aussi à la place du sucre )...impossible de savoir quand on l'achète si c'est bien un glucide lent ou le pire des sucres blancs...tout dépend de la fabrication et on ne peut pas connaitre ces éléments là.. mauvaises nouvelles aussi pour le fructose qui n'est assimilable que dans les fruits...
    pour plus de détails :
    http://www.santenatureinnovation.com/ne-gaspillez-pas-votre-argent-avec-le-sirop-dagave-2/
    désolée..et bonne journée quand même :)

    • Claire

      13 mai 2014
      / Répondre

      Zut, zut, zut zt rezut ! Et moi qui était si heureuse. En gros il ne reste que la stevia, mais qui a un arrière goût amère et qui est produit en Chine avec des pesticides... Bon, et qu'en est-il su sirop d'érable et du miel? Des infos?

  2. anna carter

    13 mai 2014
    / Répondre

    le miel et le sirop d'érable ont des nutriments plus intéressants bien-sûr que le sucre blanc,mais les calories sont là aussi :)
    la stevia que j'ai à la maison ,marque Guayapi,achetée en magasin bio,mais pas bio :)...cueillette sauvage en Amerique du Sud....
    au moins tu n'as pas les calories....je n'aime pas le gout ni de la poudre verte ni des comprimés....:( donc ils sont dans le placard...:)
    je suis donc revenue au sucre de canne complet ...au miel et sirop d'érable.... selon les utilisations ..


Laisser un commentaire