Silver Efex Pro…Test

31 décembre 2013 / Technique / 3 Comments /
[Translator: select your language]

 

Voici donc la présentation et une démonstration du plug-in de retouche photo Silver Efex Pro. C’est l’un des sept utilitaires qui composent la collection Niksoftware. Vous ne pouvez pas les utiliser seuls, il vous faut obligatoirement Photoshop, Aperture ou Lightroom. Sachez qu’avec lightroom, vous n’aurez pas accès à l’outil pinceau des plug-ins, ce qui est particulièrement dommage en particulier pour la retouche du bruit  avec Dfine. Vous pouvez aussi lire mon article de présentation des plug-ins et l’article sur Color Efex Pro.

Silver Efex Pro est un peu le favori en ce moment des amoureux du Noir et Blanc. Et je dois reconnaître que je partage entièrement cet avis. Je me permets de préciser à nouveau que nous ne sommes pas payés pour écrire cet article.

Tout d’abord quelle est la photo idéale pour une retouche en N&B? Une photo géométrique avec des lignes, des courbes; une photo d’architecture;  un portrait d’une personne âgée avec plein de belles rides ou encore une photo avec un beau ciel chargé de nuages…

C’est cette dernière option que je vais vous présenter ici: Le château d’Amboise. Une jolie photo qui pourrait simplement être retouchée avec un peu de contraste. Mais l’ambiance bel après-midi ensoleillé ne me plait pas tant que ça. J’ai envie d’une ambiance plus mystérieuse, plus tourmentée… Voyons voir ce que Silver Efex a dans le ventre.

Petite présentation de Silver Efex Pro:

En regardant la photo ci-dessus vous pouvez constater que l’interface de Silver Efex Pro est très similaire à celle de Color Efex Pro.

Au-dessus de la photo vous retrouvez le bouton « comparer » en double-cliquant dessus vous ferez apparaître la photo d’origine. Le premier sigle à gauche de « comparer » affiche le réglage sur lequel vous travaillez sous la photo d’origine.  Le sigle encore à gauche coupe votre photo en deux: à gauche la photo d’origine, à droite celle travaillée.  Et le sigle rectangulaire  affiche votre photo en grand.

A gauche de votre écran vous trouvez les différents filtres (photo ci-dessous)  Si vous cliquez sur l’un des filtres, tous les réglages qui le composent vont s’afficher à droite de l’écran. Vous pourrez personnaliser ces réglages, mais contrairement à Color efex vous ne pouvez pas ajouter les filtres les uns aux autres ou alors il vous faudra enregistrer votre photo en cliquant sur OK, retourner dans photoshop puis ouvrir à nouveau Silver efex.

 

Une petite ampoule en haut à droite vous permet de changer la couleur du fond de votre écran de travail.

En bas à gauche, l’onglet « personnalisé » vous permet d’enregistrer le réglage final de votre photo et de le conserver en mémoire. Utile si vous souhaitez travailler une série de photo dans la même harmonie de tonalités.

 

L’onglet « importé » juste en dessous vous permet de charger une nouvelle photo.

L’onglet « historique »  est très intéressant car il garde en mémoire toutes vos actions et vous permet de revenir en arrière ou de retrouver un réglage précédant.

 

A droite, vous trouvez les différents onglets de réglage des filtres:

Réglages globaux: avec la luminosité, le contraste et la structure (qui va modifier la définition des objets)

Réglages sélectifs: les fameux points de contrôle dont j’ai parlé dans mon précédent article et qui vous permettent de travailler sur une zone de la photo uniquement. Mais ici dans Silver Efex c’est un peu différent que dans Color Efex: les points de contrôle vous permettent de régler sur une zone précise le contraste, la luminosité, la structure, les blancs, les noirs, la structure fine et la couleur sélective.

Les filtres de couleur: qui fonctionnent comme des filtres pour le N&B: gris, rouge, orange, jaune, vert, bleu. et dont vous pouvez faire varier l’intensité.

Les types de films: 18 types de pellicules entre agfa, kodak, Ilford et Fuji pour recréer les spécificités de ces différentes marques. Avec différents iso et la possibilité de jouer sur le grain.

-Les réglages de finition: qui vous permettent d’appliquer un virage, de jouer sur la couleur du papier, sur le vignettage, de brûler les bords de la photo comme en labo argentique et d’appliquer un cadre.

La loupe et l’histogramme. 

Maintenant que la présentation est faite, il est temps de commencer à travailler sur la photo.

Ma photo étant légèrement surexposée, je vais choisir dans la partie gauche le filtre 001 sous-exposé. Les réglages de ce filtre vont s’afficher dans la partie à droite de la photo.

Je vais légèrement modifier la luminosité dans la partie réglages globaux. Puis dans réglages sélectifs je vais ajouter un point de contrôle sur la partie la plus sombre du château afin de la rendre plus lumineuse.

Je vais rajouter un 2ème point de contrôle sur le château pour augmenter les détails de la structure de la bâtisse. j’utilise l’outil loupe pour zoomer sur la partie concernée.  En cliquant sur les croix à côté des points de contrôle je peux visualiser la photo avec ou sans le point de contrôle.

J’attire votre attention sur les deux sigles ci-dessous qui permettent pour l’un d’afficher  toutes les zones concernées par les points de contrôle, et  pour l’autre de dupliquer des points. Un bouton On/Off vous permet de visionner la photo avec ou sans  les points de contrôle.

J’ajoute ensuite un filtre bleu dans la partie filtre couleur, j’ajuste son intensité afin de faire ressortir le gazon. En décochant le trait à côté de filtre couleur, je  peux voir l’effet avec ou sans le filtre.

Dans type de film je choisis mon préféré pour son contraste: Kodak iso 32 panatomic X. J’ajuste les niveaux de couleur, le grain et je retouche mes points de contrôle.

 

Je n’applique pas de virage et je choisis un simple cadre noir pour terminer ma photo. Pour enregistrer ma création et pouvoir plus tard utiliser le même mélange de filtre, je clique sur l’onglet « personnalisé »  je clique sur le + et je nomme ma création. Elle va apparaître dans la colonne de gauche et elle y sera lors de ma prochaine utilisation de Silver Efex. Une fois ma photo terminée, je clique sur OK pour retourner dans photoshop.

Et voilà le résultat après avoir retouché le bruit du ciel avec Dfine.

A gauche la photo couleur, au milieu la conversion en N&B simple, à droite la photo avec les filtres utilisés.

 

Bien sûr vous pouvez aussi  faire des retouches plus créatives. A vous de jouer!



3 Comments

  1. Saks

    6 janvier 2014
    / Répondre

    Bonjour. Vous écrivez "vous ne pouvez pas les utiliser seuls": c'est inexact car il est justement possible de les utiliser hors Aperture, Lightroom et Photoshop ! Cordialement.

  2. TRAN

    23 décembre 2015
    / Répondre

    Bonjour,

    C'est bien fait comme tutoriel.

    Malheureusement, j'ai clické sur le lien Collection Niksoftware, au retour il a désactivé tous mes modules de Niksoftware (version officiel) installés depuis 2012.
    A chaque ouverture des modules il me demande l'acheter. C'est bizarre.

    Bien cordialement.

    • Claire

      23 décembre 2015
      / Répondre

      Bonjour, merci pour votre passage sur le blog. Le problème que vous rencontre est très étrange je viens de tester le lien mais rien d'inhabituel ne s'est passé, mes modules sont toujours là. Sachez que pour les réinstaller il vous suffit d'envoyer un mail au support qui vous renverra le lien d'installation. A bientôt.


Répondre à TRAN Cancel