Cathare…

Revenons aujourd’hui sur le mois d’avril de Ménilmonde. Un mois d’avril terriblement occupé par le traitement des time-lapse de notre séjour en pays cathare.

Mais tout d’abord qu’est-ce donc que le pays cathare? Laissez moi vous présenter un peu d’histoire, un peu de géo et quelques légendes…

Détail sculpture château de Puivert

La catharisme serait une religion venue des pays de l’Est. Je dis « serait » car en réalité on n’en sait pas grand chose puisqu’il faut bien le dire tout ceux qui pratiquaient cette religion ont été exterminé, dans ce que l’on pourrait appeler la guerre de sécession française. Le Nord contre le Sud.

Cette doctrine s’était propagée dans les régions de l’Aude (principalement) mais aussi de l’Ariège, du Tarn et du Languedoc Roussillon. Cette religion émergente était basée sur le christianisme, une sorte de cousine du catholicisme,  mais en beaucoup plus dépouillée et austère, basée sur une vision manichéenne de la vie: le Bien contre le Mal. Les représentants de cette religion étaient appelés des  »purs » (catharos en grec), « parfaits » « bons hommes » ou « bonnes femmes » puisque les femmes aussi pouvaient transmettre le message cathare.

Tapisserie château de Puivert

Un message simple, avec très peu de rituels, sans hiérarchie et prônant surtout une vie à l’image du Christ;simple et austère, dans un monde où le faste et les excès de l’église commençaient à être de plus en plus contestés.

Contestation insupportable pour le pape Innocent III (il portait vraiment mal son nom…) qui décide de monter une croisade contre les cathares et ceux qui les soutiennent ( la noblesse de la région pour la plupart)en 1208 avec l’aide des barons du Nord convoitant les richesses de leurs voisins du Sud. Henri VIII, roi de France (et dont la femme est Blanche de Castille), rejoint la croisade dans le but de rattacher les « régions »  du comté de Toulouse au domaine royal, puisque pour mémoire à cette époque, la France était divisée en régions féodales dirigées par des seigneurs qui prêtaient (plus ou moins…) allégeance au roi. Et là c’est le début des ennuis pour les cathares et leurs  protecteurs. Pour faire bref, en 1321 la mort sur le bûcher de Guilhem Bélibaste le dernier des parfaits connus  à Villerouge Termenès, château de l’archevêque de Narbonne met fin à l’histoire du catharisme.

Château de Ville Rouge Termenès

Les légendes maintenant…On parle souvent de châteaux cathares,et beaucoup de gens pensent,à tort, qu’ils ont été construits par les cathares. Erreur. Leur construction est antérieure à l’histoire des cathares, même si le château de  Montségur, siège et capitale de l’Eglise cathare, a été fortifié à cette époque, mais il existait déjà un castrum à cet emplacement dont l’origine n’est pas connue.

Château de Montségur

On pense que ce château abritait la fortune des cathares, mise de côté depuis des décennies car dans la nuit qui précèda la prise du château, deux ou quatre parfaits se seraient évadés de la forteresse assiégée.
Selon un témoin de l’époque, ils se seraient laissés glisser à l’aide de cordes le long des parois vertigineuses avec un trésor de pièces d’or.
Ils auraient ensuite atteint le Sabarthès, près de Tarascon-sur-Ariège où se trouve un réseau de plus de 50 grottes.
On perd là leurs traces. Cependant, pour certains, le trésor n’aurait pas été constitué d’or mais d’un objet bien plus précieux: la coupe du sang du Christ, le Saint Graal.

Dans les châteaux, on trouve bien sûr des trésors perdus comme à Montségur et Hautpoul , mais aussi des fantômes, des dames blanches, comme Esclarmonde à Montségur, ou la dame blanche du lac et du  Château  de Puivert. Sans oublier le trésor des wisigoth supposé avoir été trouvé à Rennes le château par l’abbé Saunière…

Tour Magdala de l'abbé Saunière à Rennes-le-Château

Tant d’ Histoire et de légendes méritaient bien une semaine entière (ça nous change des 48H…) de visites et de time-lapse pour le clip à venir. En fait une première version du clip est terminée sur une musique de Hans Zimmer. Malheureusement suite à quelques infortunes sur Viméo, nous avons décidé de refaire le clip avec une musique qui sera spécialement créée  pour l’évènement. Patience donc… Mais en attendant, voici de quoi vous faire patienter. Et dans les prochains jours,  plus d’informations concernant les châteaux que nous avons visité et les lieux où nous avons séjourné: à venir, tous les bons plans chambres d’hôtes et restaurants de la région!

 

2 comments

  1. Remarquable le travail que vous avez réalisé !

    Je connaissait très peu cette région dues hautes Corbières avant d’y acheter une maison de village.

    Vos images et les musiques qui les magnifient reproduisent bien cette ambiance de puissance rentrée et de tragédies oubliées dans ces paysages tour à tour tourmentés ou paisibles.

    BRAVO !!!

    • Bonjour Philippe et merci pour ton commentaire qui résume parfaitement l’état d’esprit dans lequel nous étions et l’atmosphère que nous souhaitions rendre.
      Cette envoûtante région reste assez peu connue et les parisiens que nous sommes voulions lui rendre hommage :-)
      Merci de ton passage ici!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *