Marrakech.

23 mai 2012 / Voyages / 5 Comments /

Marrakech a été en quelque sorte notre Waterloo personnel. A la base, c’était un cadeau surprise de Max: un long week-end romantique de 4 jours dans un joli riad.  J’étais ravie de découvrir cette ville que je ne connaissais pas et avoir ainsi un aperçu du Maroc.

Mais parfois tout ne se passe pas comme prévu. Nous avions dans l’idée, comme à chaque fois, de faire un clip vidéo. Les clips que nous réalisons sont des sortes de cartes postales des lieux que nous visitons. L’esprit d’une ville ou d’un pays condensé en 3/4 minutes. En général, nous aimons donner une image positive et mettre en avant ce qu’il y a de sympathique, d’insolite et d’authentique.

Mais il faut avouer qu’à Marrakech on n’y est pas arrivé. On est probablement  passé à côté.  Et pourtant, il y avait de quoi faire un très beau clip, ne serait-ce que pour les couleurs extraordinaires, les jeux de lumière et d’ombre dans les ruelles et les souks. Mais non. Nada. La déroute.

On pourrait invoquer plein de raisons: la chaleur, un ciel un peu plombé, les regards pas toujours bienveillants de ces messieurs sur les femmes. Le manque de femmes dans les rues justement. J’avoue que j’ai été un peu surprise car j’avais une image assez moderne de Marrakech d’autant plus que le maire de cette ville est une femme. Mais les mentalités mettent du temps à évoluer. Du coup, nous n’avons pas osé filmer. Pas cette fois en tout cas. Mais c’est certain, nous n’en resterons pas là, ce serait dommage.

Et d’ailleurs, en regardant le teaser de Romain, j’avoue avoir un peu ressenti  l’envie d’y retourner. Et l’envie, c’est déjà le début de l’aventure, non?

 

 

 

Marrakech was our personal Waterloo. Basically, it was a surprise gift from Max: a long romantic weekend of 4 days in a nice house. I was thrilled to discover this city I did not know and have a glimpse of Morocco.

But sometimes things do not go as planned. We had the idea, as always, to make a video clip. Our videos are like postcards of the places we visit. The spirit of a city or country condensed into 3/4 minutes. In general, we like to give a positive image and highlight what is nice, unusual and authentic.

But we have to admit that we failed with Marrakech. we missed it. Yet there was enough to make a very nice clip, not only for the extraordinary colors, but also the play of light and shadow in the alleyways and souks. But no. Nada. The rout.

One could invoke many reasons: the heat, a too much white skies, and not always benevolent eyes of these gentlemen on women. The lack of women in the streets precisely. I admit I was a bit surprised because I had a fairly modern idea of Marrakech especially as the mayor of this city is a woman. But attitudes are slow to evolve. So, we did not dare shoot. Not this time anyway. But it is certain we will not stop there, it would be a shame.

And besides, looking at the teaser of Romain, I admit to feel a little desire to go back there. And desire, is already the beginning of the adventure, right?



5 Comments

  1. Maxime

    23 mai 2012
    / Répondre

    Oui, tu as raison, il faudra y retourner.
    Et en revoyant tes photos, je me dis qu'on aurait dû tout simplement faire un clip tout joli tout doux, filmer du détail et pas forcément se mettre en scène et jouer dedans :-)

  2. Julie

    23 mai 2012
    / Répondre

    Il ne faut certainement forcer les choses... Quand ça veut pas, ça veut pas ! Une bonne excuse pour y retourner

    • Claire

      23 mai 2012
      / Répondre

      C'est vrai Julie, parfois rien à faire ça ne vient pas :) du coup, on a joué les touristes en se contentant de ballades, bons petits dîners et visites. C'est bien aussi ;) Et puis en effet, ce sera la bonne excuse pour y retourner. On va justement commencer à penser aux voyages du dernier trimestre...

  3. Tanned

    28 mai 2012
    / Répondre

    C'est clair qu'il faut y retourner ça vous donnera une autre raison:D!

    En plus ce n'est pas très loin et aborddable!

    • Claire

      31 mai 2012
      / Répondre

      Merci pour ton passage ici Tanned et en effet, nous ne manquerons pas d'y retourner, ne serait-ce que pour le plaisir de boire un thé à la menthe sur la place Jamaâ El Fna.


Répondre à Tanned Cancel