Je donne le merci…

24 novembre 2011 / Non classé / 7 Comments /

Aujourd’hui aux USA, c’ est Thanksgiving. Une fête qui n’existe pas en France, et si j’en crois Wikipédia, nos amis Canadiens ont fêté Thanksgiving en Octobre. Bref la date varie selon les pays.

Durant cette célébration, les gens montrent leur reconnaissance pour ce qu’ils ont pu recevoir dans l’année. J’aime cette version là (il en existe d’autres, plus religieuses ou guerrières). A l’origine, les pèlerins anglais, premiers colons au USA connurent la famine à leur arrivée et ne furent sauvés que par la nourriture que les autochtones (amérindiens)  leur offrirent. L’année d’après, suite à leurs premières récoltes, les pèlerins purent inviter à leur tour les autochtones à un banquet afin de les remercier. Bon, après les choses dégénérèrent un peu (et c’est un euphémisme)…On connait la nature humaine.

Alors même si ce soir à Ménilmontant nous ne mangerons pas de dinde farcie (elle aura encore un peu de répit avant Noël…) arrosée de sauce aux airelles, de purée de pomme de terre, de pain de maïs ou de tarte à la citrouille…Je tenais quand même à célébrer ce jour, avec vous qui me lirez, et à exprimer toute ma reconnaissance pour cette merveilleuse année. Voire même pour les 3 dernières années.

Et oui, 3 ans déjà de voyages en duo. Avec presque une nouvelle destination,voire  deux, tous les mois.  Environ 37 vidéos. Des milliers de photos (je ne me suis pas amusée à les compter j’avoue, car avec les time lapse c’est pharaonique!) Et pas mal d’heures de travail, que ce soit dans le traitement des clichés ou le montage des vidéos.

Et, ce qui fait vraiment plaisir et qui donne un sens à ces 37 vidéos et à ces milliers de photos, ce sont les gens qui nous remercient de les faire voyager au travers de nos images, car certains ne peuvent pas le faire pour X ouY raisons. Je suis heureuse de  contribuer à les faire un peu rêver et s’émerveiller . De les faire sourire aussi, car derrière certains commentaires (sur viméo ) on sent parfois  de la solitude.

Je voulais aussi remercier et exprimer ma gratitude à tous ceux qui suivent nos aventures avec bienveillance, ceux que nous connaissons déjà, ceux que nous rencontrerons, ceux qui feront un bout de route avec nous. Je lève mon verre de champagne (bon en vrai, c’est une tasse de thé, mais ça fait moins glamour et c’est l’intention qui compte!) à vous tous.

J’ai hâte que l’année se termine car on a  hâte d’en commencer une autre et de vous emmener au bout du Monde!

 

 



7 Comments

  1. Yves Destination Ter

    24 novembre 2011
    / Répondre

    Bon, tu as réussi à me faire verser une larme. Ça m'arrive toujours lorsque je surfe sur le net en épluchant des oignons. Mais j'ignore pourquoi!

    Bref, merci à vous de nous faire voyager avec vos vidéos. Et oui, j'éprouve aussi parfois de la solitude. Mon remède? Je me branche (là j'ai fait attention à ne pas faire une coquille) sur Ménilmonde et je m'amuse bien. D'ailleurs, vos vidéos, je les ai TOUS vu. Sans exception.

    Alors je vous lève mon thé bien haut! A+ les copains!

    • Claire

      24 novembre 2011
      / Répondre

      Pour éplucher le oignons, je te donne LE truc: des lunettes de piscine ou mieux encore le masque de plongée (avec ou sans tuba) ;)
      Sérieux,on a une chance folle d'être en bonne santé, d'avoir les moyens de vivre nos rêves et surtout, la volonté de les réaliser. Mais je ne vous apprends rien de nouveau ;) au contraire!
      Quelle chance aussi toutes les belles rencontres que nous avons faites ces dernières années, qu'elle soient virtuelles ou réelles. Vraiment beaucoup de raisons de remercier la Vie.
      Sinon, le passage sur la solitude, c'est la lecture d'un ou deux com sur Viméo que j'avais trouvé touchants ;)
      Allez on vous bises les amis! A bientôt!

  2. Yves Destination Ter

    25 novembre 2011
    / Répondre

    Tu vois, Claire, question solitude, il y en a beaucoup beaucoup beaucoup... On pense souvent et à tort que tous les gens vivent de la même façon mais c'est faux. C'est dommage à dire mais on ne nait pas tous égaux, contrairement à ce que l'on peut entendre.

    Plus sérieusement, je suis très affecté par la question de la solitude et de la misère humaine sous toutes ses formes. Il arrive même que je fasse des cadeaux inattendus à des gens de la rue. Juste pour le plaisir. J'aime bien mettre un peu de soleil, lorsque possible, dans la vie des gens. Je ne dis pas ça pour paraitre plus fin que d'autres, c'est juste que je suis comme ça. En bref, les gens ont besoin de sortir de leur quotidien, peu importe la façon. Voilà tout.

    Depuis que nous avons publicisé le projet de Destination-Terre, il s'est passé des choses bien étranges autour de nous. De un, nous recevons parfois des courriels de gens pour nous remercier de les avoir inspiré pour différents projets. C'est génial. Aussi, depuis que Martine a annoncé son départ en 2012 à ses collègues de travail, deux choses se sont produites. Une secrétaire, qui en a vraiment ras le bol depuis des années à signifié son départ à la fin de l'année en cours, et une autre est allé voir Martine en secret pour lui demander des infos sur comment se lancer dans le vide, désirant elle aussi quitter son emploi pour enfin vivre et faire autre chose.

    La passion est contagieuse.

    • Claire

      26 novembre 2011
      / Répondre

      Salut Yves! C'est justement pour cela que j'aime l'idée de Thanksgiving (pour ma part sans le côté religieux, je suis agnostique). Je n'ai jamais pu me faire à l'idée d'accepter la misère et la souffrance. D'une certaine façon, j'envie les gens qui sont capables de faire du shopping ou de manger un sandwich devant un SDF sans le voir. Moi, je ne peux pas. Plus que ça, voir la solitude terrible de ces gens me retourne. Car pire que la pauvreté, c'est leur solitude qui est misérable. J'ai récemment raconté à un ami que depuis que j'étais enfant, j'imaginais que les SDF (les clochards comme on les appelait dans le temps) étaient des anges déguisés, placés sur Terre pour éprouver la bonté des Hommes et les pousser à devenir meilleurs. Je ne sais pas d'où cela me vient, mais en grandissant, ça m'est probablement resté :) Et pour en revenir à Thanksgiving, c'est aussi une façon de ne pas perdre de vue que nous sommes chanceux à de multiples nivaux. Et de relativiser aussi quand tout ne tourne pas comme on le souhaite. Je pense en tout cas que lorsque nous nous rencontrerons, nous aurons des discussions passionnantes! On a hâte de refaire le monde avec vous!
      Ton dernier paragraphe sur les collègues de Martine est vraiment étonnant! Mais c'est vrai que pour avancer, nous répondons tous, consciemment ou non à des stimulis, des "déclencheurs". Mais là, deux collègues c'est énorme :) C'est leur employeur qui a des soucis à se faire ;)

      Et oui, pour certains la passion est contagieuse, à condition d'avoir en soi le "terrain" pour l'accueillir!

  3. Flo

    25 novembre 2011
    / Répondre

    Joyeux Thanksgiving à vous 2 ;)
    Je ne connaissais pas réellement la signification de cette date... et du coup j'aime bien le concept.
    Vive ces 3 dernières années et vivement les prochaines ;)

    • Claire

      26 novembre 2011
      / Répondre

      Salut Flo! Merci de ton passage! Effectivement les années précédentes nous n'avions pas vraiment prêté attention à la question de Thanksgiving, et pourtant, j'ai navigué 13 ans sur le secteur Amériques! Mais depuis le lancement de Ménilmonde, Viméo et depuis que je poste mes photos sur 500, nous avons de plus en plus d'amis anglophones. Du coup cette année nous avions envie de partager cela aussi à notre façon. L'idée me plait bien, et peut-être que l'année prochaine nous ferons qq de nouveau à cette occasion, j'y réfléchi... Mais de votre côté aussi les choses bougent ;)

  4. Yves Destination Ter

    1 décembre 2011
    / Répondre

    Évidemment qu'il sera très intéressant de refaire le monde en votre compagnie! Déjà au menu: croyance diverses et perceptions de la vie en générale. Je suis plutôt sensible à certaine cause de mon côté, mais intransigeant pour d'autres. On se garde la surprise. Et oui, du côté de Martine, elle a remué bien des gens au travail en annoncant son départ. Ça dénote une chose: il existe un mal de vivre profond tout autour de nous... A+